La guerre des prix numériques continue aux Etats-Unis

La guerre des prix numériques continue aux Etats-Unis

Les lecteurs américains réagissent à la récente hausse des prix d'Amazon, entreprise pour s'aligner sur ceux d'Apple.

Par Marie Kock ,
avec mk Créé le 15.04.2015 à 21h52

Avec l'arrivée de l'iPad d'Apple, Amazon doit se faire à l'idée de n'être plus le seul à régir la politique de prix du livre numérique. Jusqu'alors, la librairie américaine en ligne imposait un tarif forfaitaire de 9,99 dollars aux éditeurs américains, non protégés comme en France par une loi sur le prix unique. Mais depuis, Apple a négocié avec plusieurs éditeurs (dont MacMillan et Hachette USA), avec lesquels il s'est entendu sur des tarifs compris entre 12,99 et 14,99 dollars, obligeant Amazon à s'aligner.

Cette hausse du prix du livre numérique provoque de vives réactions auprès des éditeurs et des lecteurs. Une polémique dont le New York Times s'est fait l'écho dans son édition datée du 11 février. Le quotidien s'applique notamment à raconter comment les utilisateurs d'Amazon, très remontés après cette augmentation, appliquent systématiquement une mauvaise note dans les avis utilisateurs aux livres jugés trop chers ou sortis en version numérique plusieurs semaines après leur version papier.

Une colère dont a fait les frais l'auteur Douglas Preston, dont le roman Impact (Forge Books), n°4 sur la liste des best-sellers du New York Times, fait partie des sorties retardées. Les commentaires sur Amazon sont acerbes, les lecteurs jurant qu'ils n'achèteront plus ses livres. Ce à quoi a répondu Douglas Preston : « C'est la mentalité Wal-Mart [du nom de la très grande chaîne de supermarchés américaine], qui, de mon point de vue, est très malsaine pour notre pays. C'est cette idée selon laquelle on ne veut pas payer le prix réel des choses. »

Pour certains, si le prix proposé ne rebaisse pas et n'est pas clairement moins cher que celui de l'imprimé, c'est la porte ouverte au piratage. Pour d'autres, la solution serait de proposer le fichier numérique à 14,99 dollars à sa sortie, puis de le passer à 9,99 dollars au moment de la publication de la version poche.

Pour lire la version complète de l'article, http://www.nytimes.com/2010/02/11/technology/11reader.html

Les dernières
actualités