Librairie

La Mare aux diables et Aventures BD emménagent côte à côte à Dunkerque

L'une des deux nouvelles librairies du centre ville. - Photo LA MARE AUX DIABLES

La Mare aux diables et Aventures BD emménagent côte à côte à Dunkerque

Les deux librairies dunkerquoises spécialisées, l’une en jeunesse, l’autre en BD, déménagent pour s’agrandir et créer un pôle attractif autour des livres.

J’achète l’article 1.50 €

Par Clarisse Normand,
Créé le 17.08.2015 à 18h19,
Mis à jour le 17.08.2015 à 19h00

Le 18 août, La Mare aux diables et Aventures BD rouvriront leurs portes dans de nouveaux locaux à Dunkerque. Les deux librairies s’installent côte à côte au rez-de-chaussée d’un nouvel immeuble situé place Salengro, en centre ville.

Pour chacune, il s’agit de s’agrandir et de jouer sur la complémentarité de leurs activités, centrées respectivement sur la jeunesse et la bande dessinée, pour proposer un pôle livres attractif.

Pour Sylvie Chabeau, à la tête de La Mare aux diables, ce déménagement permet à la fois de se doter de 30 m2 supplémentaires, en investissant une surface de 80 m2, et de rejoindre un emplacement plus central et plus passant, à proximité du Beffroi de Saint-Eloi. "Cela va nous aider à renouveler notre clientèle " anticipe la libraire qui projette de développer ses ateliers et ses animations. Elle espère ainsi doper son chiffre d’affaires (340 000 euros au dernier exercice) d’au moins 20% dès la première année.

Pour Aventures BD, le déménagement s’accompagne d’un triplement de surface, avec plus de 100 m2. Le patron Christophe Courtois, qui avait embauché un salarié il y a un an déjà dans cette perspective, entend développer ses animations et intégrer une petite offre de produits dérivés. Prudent, il espère porter son chiffre d’affaires de 415 000 euros à 500 000 euros d’ici trois ans.

Les deux libraires, qui ont été aidés par la région Nord-Pas-de-Calais dans leur projet, misent également sur un regain de dynamisme du quartier et en particulier de la place Salengro qui accueillera bientôt des enseignes de restauration.

L'initiative a d'autant plus de sens qu'avec la fermeture de Majuscule en début d'année, Dunkerque ne compte plus que le Furet du Nord comme librairie généraliste.
 
 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités