Edition

La mise en vente d’Humensis repoussée

L'entrée de l'immeuble Humensis - Photo Olivier Dion

La mise en vente d’Humensis repoussée

Attendu mi-janvier, le dossier de reprise du groupe d’édition appartenant au réassureur Scor ne devrait être disponible qu'en fin de mois ou début février.

J’achète l’article 1.5 €

Par Éric Dupuy,
Créé le 22.01.2024 à 17h51 ,
Mis à jour le 22.01.2024 à 21h10

Si la mise en vente du groupe Humensis (Belin, PUF, L’Observatoire…) est annoncée depuis plusieurs mois, elle n’est toujours pas effective. Selon nos informations, l’ouverture à la vente est décalée à la fin du mois de janvier, voire à la première semaine de février. C'est à la réception du dossier, piloté selon le site L'Informé par la banque d'affaires Gimar & Co, que les potentiels repreneurs pourront se prononcer.

« Dossier en cours de préparation »

La P-DG du groupe Muriel Beyer assure à Livres Hebdo que « le dossier est toujours en cours de préparation ». L’éditrice, qui affirme sortir d’une « année 2023 record », a bon espoir d’un dénouement rapide de l’opération de vente. « Ça va aller vite, car il y a tellement de repreneurs intéressés », avance-t-elle. Selon la dirigeante, le retard de la mise en vente n'a rien de préoccupant, estimant que le dossier « Humensis n'est pas la grande priorité pour Scor », le groupe de réassurance propriétaire du groupe d'édition.  

Le projet de cession d'Humensis a été annoncé début juillet par Scor, à la suite de la disparition un mois plus tôt de son emblématique patron Denis Kessler, fondateur du groupe d’édition en 2013.

Si les intérêts de nombreux acquéreurs potentiels ont déjà été relayés, parfois confirmés, c’est la mise en vente qui permettra de savoir comment et surtout à combien Scor souhaite vendre son unique filiale.   

Humensis fédère 11 maisons d'édition de sciences humaines, sciences, essai-documentaires et éducation (Belin, PUF, L'Observatoire, Les Equateurs...), six médias de science, d'économie et d'arts (développés dans leurs versions imprimées périodiques et numériques) ainsi que trois plateformes de services numériques pour développer les apprentissages.

Il est placé au 14ᵉ rang du classement Livres Hebdo des éditeurs 2023 avec 45,9 millions d'euros de chiffre d'affaires réalisés en 2022 (-9,8% par rapport à 2021). 

Les dernières
actualités