La nouvelle version de Gallica est en ligne | Livres Hebdo

Par Pierre Georges, le 05.10.2015 à 17h34 (mis à jour le 05.10.2015 à 18h00) BNF

La nouvelle version de Gallica est en ligne

La nouvelle version de Gallica, bibliothèque numérique de la BNF, est en ligne depuis le 1er octobre - Photo CAPTURE D'ÉCRAN

La plus grande bibliothèque numérique de France, propriété de la BNF, fait peau neuve. 

Depuis le 1er octobre, une nouvelle version de Gallica, la bibliothèque numérique de la Bibliothèque nationale de France (BNF) et de ses partenaires, est en ligne, fruit de deux ans de travail. 

"Il s'agit d'une refonte graphique, esthétique et fonctionnelle totale", explique Mélanie Leroy-Terquem de la BNF, joint par Livres Hebdo. "Nous avons tout cassé pour tout reconstruire, Notre but : proposer un outil parfaitement moderne, intuitif et surtout facile d'utilisation". Outre une refonte esthétique complète, les "gallicanautes" peuvent désormais apprécier des fonctionnalités revues et améliorées : nouveau visualiseur de documents permettant de nouveaux modes d'affichage, évolutions concernant la recherche et la navigation, ajout d'un lecteur exportable redéveloppé, ou encore l'arrivée de nouveaux types de documents comme les vidéos. 

Cette nouvelle version de la plus grande bibliothèque numérique de France, visitée par plus de 14 millions d'internautes en 2014, est "encore en phase d'amélioration", d'après Claudine Hermabessière, directrice de la communication de la BNF. "Nous attendons désormais les réactions des utilisateurs pour apporter les corrections nécessaires à ce nouveau Gallica."

Des réactions mitigées 

Des utilisateurs qui restent pour l'instant partagés sur la refonte de la bibliothèque numérique en ligne, qui propose aujourd'hui plus de 3 millions de documents. La BNF a déjà répértorié, sur son blog, les tweets et réactions positives des internautes ayant testé  le nouveau site de Gallica. Certaines de ces réactions sont même compilées dans le Storify suivant : 

Néanmoins, on trouve aussi, dans les commentaires du blog de la BNF, plusieurs utilisateurs mécontents de la nouvelle interface, la jugeant parfois "trop lourde, utilisant beaucoup trop de script, consommant beaucoup trop de ressource en processeur/mémoire, et s'avérant parfaitement inutilisable sur un système un peu ancien". "Avant, ça valait ce que ça valait, mais les fonctionnalités étaient au point", s'emporte même une internaute. 

Des remarques suivies de près par une équipe technique dédiée à la BNF, chargée de les recueillir et de faire les améliorations  nécessaires. "Nous sommes très ouverts aux retours et au dialogue avec les gallicanautes pour leur proposer un produit qui évolue sans cesse", confirme Mélanie Leroy-Terquem. 

Sur les mêmes thèmes (2 articles)

close

S’abonner à #La Lettre