Justice

Alors que le projet de réforme de la justice est actuellement examiné à l'Assemblée nationale, plusieurs avocats prennent la plume pour raconter leur métier et les affaires qui les ont le plus marqués. Françoise Cotta, avocate pénaliste de renom, revient sur sa carrière dans La robe noire (Fayard, 16 janvier), tout comme Nicolas Gardères, qui livre, le même jour, Voyage d'un avocat aux pays des extrêmes (L'Observatoire). Dans ce document, celui qu'on décrit fréquemment comme l'avocat d'extrême gauche qui défend l'extrême droite explique comment il défend en premier lieu la liberté d'expression et les libertés fondamentales. Le lendemain, Fabienne Roy-Nansion, plusieurs fois bâtonnière du barreau dans le Nord, raconte dans Droit au cœur (Michel Lafon) les grandes affaires qu'elle a traitées - notamment le procès Outreau - et la misère des oubliés de la France périphérique. Richard Malka et Georges Kiejman livrent dans Eloge de l'irrévérence (Grasset, 13 février) leurs plaidoiries du procès du journal satirique Charlie Hebdo en 2007 dans lesquelles ils prônent le droit de se moquer des idées et des religions. Enfin, pour mieux comprendre l'histoire de la profession et de ses coutumes, on se plongera dans le « Que sais-je ? » inédit signé par Gérald Pandelon sur Le métier d'avocat en France (Puf, 20 février). Pauline Leduc

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités