Rentrée littéraire 2020

La première sélection du prix du Premier roman 2020

Photo FRANCK BELONCLE/LEEXTRA/LIANA LEVI

La première sélection du prix du Premier roman 2020

Ce prix couronne un premier roman français et un étranger.

Par Isabel Contreras,
Créé le 08.09.2020 à 12h40,
Mis à jour le 09.09.2020 à 08h27

Le jury du prix du Premier roman 2020 a annoncé, mardi 8 septembre, ses premières sélections composées de dix romans français et sept romans étrangers.

La proclamation du prix aura lieu le 26 octobre à La Coupole. Une soirée de remise est prévue le 15 novembre au théâtre de la Pépinière, à Paris.

Présidé par Gérard de Cortanze, le jury du prix du premier roman réunit Jean Chalon, Georges-Olivier Châteaureynaud, Annick Geille, Jean-Claude Lamy, Gilles Pudlowski, Joël Schmidt, Jean-Pierre Tison et Philippe Vallet. Carole Martinez, Patricia Reznikov er Caroline Verdu ont rejoint le jury cette année.

L'an dernier, Géraldine Dalban-Moreynas a été distinguée pour On ne meurt pas d'amour (Plon) en littérature française et Sana Krasikov pour Les Patriotes (Albin Michel) en littérature étrangère.


La sélection des romans français:
 
  • Maylis Adhémar, Bénie soit Sixtine (Julliard)
  • Adrien Borne, Mémoire de soie (J-C Lattès)
  • Fatima Daas, La petite dernière (Noir sur Blanc)
  • Raphaël Enthoven, Le temps gagné (l’Observatoire)
  • Dany Héricourt, La cuillère (Liana Levi)
  • Hugo Lindenberg, Un jour ce sera vide (Christian Bourgois)
  • Jean-René van der Plaetsen, Le Métier de mourir (Grasset)
  • Ketty Rouf, On ne touche pas (Albin Michel)
  • Anne de Rochas, La femme qui reste (Les Escales)
  • Maud Simonnot, L’enfant céleste  (L’Observatoire)
 
La sélection de romans étrangers:
  • Margaret Wilkerson Sexton, Un soupçon de liberté traduit de l'anglais par Laure Mistral (Actes Sud)
  • Nazanine Hozar, Aria traduit par par Marc Amfreville (Stock)
  • Marieke Lucas Rijneveld, Qui sème le vent traduit par Daniel Cunin (Buchet Chastel), International Booker Prize 2020
  • Stephen Markley, Ohio traduit par Charles Recoursé (Albin Michel)
  • Prajwal Parajuly, Fuir et revenir traduit par Benoîte Dauvergne (Emmanuelle Collas)
  • Olja Savicevic, Adios Cow-boy traduit par Chloé Billon (J-C Lattès)
  • Eduardo Fernando Varela, Patagonie Route 203 traduit par François Gaudry (Métailié)

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités