La rentabilité des maisons d'édition s'est dégradée selon KPMG

La rentabilité des maisons d'édition s'est dégradée selon KPMG

logo KPMG

La rentabilité des maisons d'édition s'est dégradée selon KPMG

La rentabilité moyenne de l'édition s'est établie à 8,5 % du chiffre d'affaires du secteur en 2008, selon les estimations du cabinet d'audit KPMG.

Par Hervé Hugueny,
avec hh Créé le 15.04.2015 à 22h43

Le ratio du résultat d'exploitation par rapport au chiffre d'affaires a reculé l'an dernier, à 8,5 % contre 9,4 % en 2007, selon l'analyse annuelle de KPMG, tout juste publiée et réalisée sous la direction de Michèle Bonnard.

Ce cabinet d'audit et d'expertise comptable a synthétisé les bilans de 199 maisons d'édition, réparties en grands secteurs (littérature, beaux livres et pratiques, scolaire-sciences et dictionnaires, tourisme et guides, jeunesse, BD, juridique), dont le volume d'affaires totalise 3,1 milliards d'euros. Il est resté stable par rapport à la même péridode l'an dernier, à périmètre comparable.

La plupart des groupes ou des grands indépendants sont intégrés dans cette étude, sauf La Martinière et Editis, qui ne publient résolument aucun compte.

A voir également, le compte rendu de cette étude dans LH 801 du 11.12.2009.
15.04 2015

Documents liés

Les dernières
actualités