La romancière turque Asli Erdogan acquittée | Livres Hebdo

Par Alexiane Guchereau, avec AFP, le 14.02.2020 à 15h53 (mis à jour le 14.02.2020 à 16h00) turquie

La romancière turque Asli Erdogan acquittée

Asli Erdogan

Un tribunal d'Istanbul a acquitté la romancière turque Asli Erdogan à l'issue de son procès pour activités terroristes.

Le tribunal d'Istanbul a acquitté la romancière turque Asli Erdogan des accusations de "tentative de porter atteinte à l'intégrité de l'État" et d'"appartenance à un groupe terroriste", et ordonné l'abandon des poursuites pour "propagande terroriste", selon une correspondante de l'AFP.

Asli Erdogan comparaissait à nouveau devant la justice turque ce 14 février "risquant jusqu'à neuf ans de prison pour avoir écrit et publié quatre articles considérés comme des textes de propagande" a rappelé son éditeur, Actes Sud, sur Facebook. Dans un texte lu par son avocat lors de l'audience vendredi, la romancière turque a estimé que l'accuser sur la base "de textes littéraires est une chose que la raison peut difficilement accepter au 21e siècle et piétine les valeurs sur lesquelles reposent le droit et la littérature".

Auteure de plusieurs romans traduits à l'étranger, Asli Erdogan était jugée pour avoir collaboré au journal pro-kurde Ozgür Gündem, fermé en 2016. Elle avait été arrêtée dans la nuit du 16 au 17 août 2016 puis déférée et emprisonnée quelques jours plus tard à la prison pour femmes de Bakirköy. Elle est détenue durant 130 jours. Le monde du livre s’était alors mobilisé pendant plusieurs mois pour obtenir sa libération, notamment lors de la foire de Francfort en 2016.

La première audience du procès de l'écrivaine et journaliste Asli Erdogan a eu lieu le jeudi 29 décembre 2016 à Istanbul, devant la 23e chambre de la cour d'assises du palais de justice de Caglayan et avait donné lieu à sa libération provisoire mais pas à l’abandon des charges qui pesaient contre elles et qui étaient passibles d’une peine de prison à vie.
close

S’abonner à #La Lettre