référence

Même s’il n’est plus en expansion, le marché des dictionnaires de français reste dynamique par la volonté des éditeurs, qui ne relâchent pas leurs efforts. Le rayon parascolaire représente l’essentiel des débouchés. Sa saisonnalité commande les nouvelles éditions, toutes programmées avant les vacances d’été pour les ventes de la rentrée. Leur communication s’appuie sur les quelques dizaines de mots ou de personnalités qui entrent dans ces éditions millésimées, et qui fournissent aux médias un angle de traitement du sujet.

Le Robert illustré 2014 ouvre la saison, avec une mise à l’office déjà effective depuis le 30 mai, de même que les trois Robert junior. Bimédia, il propose à la fois une version papier et numérique, activable via une clé d’accès à détacher de la couverture. En ligne, la base de définitions est complétée par une centaine de vidéos historiques provenant des archives Gaumont Pathé. Vendue 29,99 euros, cette version en un volume sera suivie d’ici deux semaines du Petit Robert de la langue française et du Petit Robert des noms propres (60 euros chacun), qui s’adressent plus à un lectorat universitaire.

Le Petit Larousse illustré, leader du marché, sera en rayon le 6 juin, à un prix légèrement inférieur à l’édition précédente (29,90 euros contre 30,50 euros), pour une version papier seule. L’éditeur propose aussi du contenu numérique, mais sous forme de dossiers thématiques complémentaires. Larousse est par ailleurs le champion des déclinaisons de son produit phare sous différents formats (poches, brochés, junior pédagogique pour les élèves du primaire et du collège), avec une quinzaine de références, indique Carine Girac, directrice du département dictionnaires et encyclopédies.

Auzou, le plus modeste des acteurs de ce marché, publiera son millésime 2014 le 27 juin prochain, à 19,95 euros, avec sa version numérique en DVD, et en même temps que l’édition junior. La maison vise surtout les collectivités (écoles ou départements) et annonce un tirage de 60 000 exemplaires, selon son P-DG, Philippe Auzou.

Hachette fermera cette séquence avec la mise en vente de son dictionnaire le 3 juillet, à 20,90 euros, prix inchangé, de même que le tirage, autour de 100 000 exemplaires, signale Jean-Benoit Ormal-Grenon, responsable du département chez Hachette Education. L’éditeur compte aussi près d’une dizaine de déclinaisons spécifiquement destinées aux scolaires, « qui restent très demandées ». Hervé Hugueny

31.05 2013

Les dernières
actualités