La SGDL dévoile son palmarès 2020 | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 12.07.2020 à 13h38 (mis à jour le 12.07.2020 à 14h00) Prix littéraires

La SGDL dévoile son palmarès 2020

Marie Hélène Lafon - Photo BRIGITTE BEAUDESSON/FLAMMARION

La Société des gens de lettres a dévoilé son palmarès annuel, récompensant littérature française, poésie, littérature jeunesse, non fiction et traducteur. Le Grand prix, pour l'ensemble d'une œuvre littéraire, distingue cette année Marie-Hélène Lafon.

La Société des gens de lettres (SGDL) a révélé son palmarès vendredi 10 juillet dans la soirée. "Ces prix seront cette année exceptionnellement décernés à l’automne, à l’occasion d’une soirée organisée à la SGDL, le jeudi 8 octobre 2020" indique l'institution.
 
Grand prix SGDL de littérature pour l'ensemble de son œuvre: Marie-Hélène Lafon
"Cette année le Grand Prix SGDL de l’œuvre est décerné à Marie-Hélène Lafon. Le Grand Prix de la SGDL de l'œuvre met en lumière la pleine maturité artistique d'un écrivain et l'ampleur du travail créateur qu'il a (déjà) accompli"  explique Christophe Hardy, écrivain, poète et Président de la SGDL.
Elle publie à la rentrée Histoire du fils, chez Buchet-Chastel.

Grand prix SGDL de la fiction: Santiago H. Amirgorena, Le Ghetto intérieur, P.O.L.
Grand prix SGDL de la non-fiction: Alain Badiou, Tombeau d’Olivier, Fayard
Grand prix SGDL de poésie: Carles Diaz, Sus la Talvera, En marge, Abordo
Grand prix SGDL du roman jeunesse: Marie Pavlenko, Et le désert disparaîtra, Flammarion
Grand prix de l'écriture radiophonique francophone: Claire Richard, Les Chemins de Désir, Arte Radio

Grand prix de la traduction: Jean-Pierre Richard (Traduction de l’anglais)
"Traducteur éclectique par excellence, à la palette prodigieuse, Jean-Pierre Richard ne s’est pas contenté de passer de Shakespeare pour la Pléiade, à Mark Twain, Lewis Carroll, Lord Byron, Emily Bronte, Dickens, George Eliot, et d’épuiser la littérature anglo-saxonne, il s’est aventuré sur tous les continents, en particulier l'Afrique" précise Evelyne Châtelain, traductrice administratrice de la SGDL.
 
close

S’abonner à #La Lettre