Lecture publique

La ville de Sevran dément vouloir fermer deux bibliothèques

La ville de Sevran dément vouloir fermer deux bibliothèques

La bibliothèque Albert-Camus à Sevran - Photo Marianna/CC 3,0

La ville de Sevran dément vouloir fermer deux bibliothèques

Suite aux inquiétudes formulées la semaine dernière par l’Association des bibliothécaires de France, le maire de Sevran affirme qu’aucune fermeture d’établissement n’est envisagée.

J’achète l’article 1.5 €

Par Véronique Heurtematte,
Créé le 28.02.2017 à 18h03

Répondant aux inquiétudes exprimées par l’Association des bibliothécaires de France (ABF) dans son communiqué du 22 février, la mairie de Sevran affirme qu’aucune fermeture de bibliothèque n’est prévue.
 
La publication, en septembre dernier, d’un schéma directeur fixant le développement urbain de la ville pour les années à venir, dans lequel la bibliothèque centrale et une annexe n’apparaissaient plus, avait jeté le trouble chez une partie des agents municipaux qui avaient alerté l’ABF.
 
"Bien au contraire, avec l’arrivée des deux stations du métro du Grand Paris et grâce au programme Sevran Terre d’Avenir, toutes nos bibliothèques et notre médiathèque s’ancrent dans un des territoires les plus dynamiques du Nord-Est métropolitain, souligne le maire, Stéphane Gatignon, dans son communiqué. Sevran s’inscrit dans une dynamique culturelle très forte. La lecture publique, à laquelle nous sommes très attachés, est au cœur de cette dynamique".

Les bons chiffres de Sevran
 
La mairie a publié un tableau comparatif des dépenses dédiées à la lecture publique des huit communes qui constituent l’établissement public territorial Terre d’envol, auquel appartient Sevran.

Selon ces données, Sevran se place largement devant ses voisines. Le budget d’acquisition de livres y représente par exemple 3,07 euros par habitant, quand Drancy, Le Bourget et Dugny, en queue de peloton, n’y consacrent que 1,70 euros. La commune, qui compte 49465 habitants, se félicite également de totaliser près de 28% d’inscrits dans son réseau constitué d’une médiathèque, de trois bibliothèques et d’un point d’accès à la lecture.
 
"L’ABF prend acte de la volonté politique de la ville de Sevran en matière de lecture publique et appelle donc au dialogue direct entre les décideurs et les personnels pour échanger et construire ensemble l’avenir des bibliothèques sevranaises. L’ABF restera vigilante sur ce dossier", prévient l’Association des bibliothécaires de France dans une communication datée du 28 février.

Les dernières
actualités