Livre audio

L'accessibilité aux livres audio au cœur des Rencontres francophones

L'accessibilité aux livres audio au cœur des Rencontres francophones

Rencontres francophones du livre audio 2023 à Strasbourg - Photo Isabel Contreras

L'accessibilité aux livres audio au cœur des Rencontres francophones

Organisées sur deux jours à Strasbourg par l’association La plume de paon, les rencontres francophones du livre audio ont réuni des professionnels autour des nouveaux usages et de l’accessibilité au livre audio, notamment sur le continent africain.

Par Isabel Contreras, Strasbourg
Créé le 15.05.2023 à 18h20

Les accents fusent lundi 15 mai au sein du centre de formations Atelier Canopé 67 à Strasbourg. Près d’une quarantaine de professionnels issus de plusieurs pays francophones ont répondu présent à l’invitation de La plume de Paon, association organisatrice des Rencontres francophones du livre audio.

Comment commercialiser des livres audio numériques en Afrique alors que les paiements en liquide restent prédominants ? Comment “évangéliser” ces libraires encore réticents au livre audio ? “Un livre audio peut provoquer des ventes papier derrière, c'est l'un des arguments que nous mettons en avant auprès des libraires”, défend Charles-André Touré, cofondateur du distributeur Staytunned.io et participant de la table ronde “La commercialisation du livre audio en librairie”. En compagnie de la libraire malgache Voahirana Ramalanjaona, de la libraire tunisienne Selma Kabaddou Jabes, et du président belge du Partenariat interprofessionnel du livre et de l’édition numérique (PILEn) Philippe Goffe, il a abordé des pistes d’étude pour améliorer l’accessibilité au livre audio en librairie, mais aussi évoqué les freins quotidiens auxquels ils sont confrontés. “Je suis tombée des nues lorsque j’ai découvert sur Facebook un trafic de livres audio piratés à 5 euros, témoigne Voahirana Ramalanjaona, j’ai alors compris que l’offre avait devancé la demande dans notre pays". 

L'ensemble des intervenants ont échangé sur le niveau de maturité des différents modèles économiques, tant dans les pays du Sud que dans ceux du Nord. Avec 95% de ses abonnés dans une dizaine de pays africains, la start-up française Youscribe a réussi le pari de dépasser 1,2 million d’abonnés en base active. Sa directrice opérationnelle, Anne-Sophie Steinlein, explique : “Nous avons mis en place un système de micropaiement à la journée via les crédits téléphoniques”. Via les smartphones donc, des centaines de milliers de personnes ont pu avoir accès à leur premier livre audio. En miroir, la directrice générale de Nextory France Hélène Mérillon a expliqué ses forfaits "horaires", mis en place en juillet dernier et inspirés des modèles scandinaves. Contrairement à l'offre Amazon - Audible (un crédit = un livre audio par mois pour une dizaine d'euros), ces forfaits permettent à l'utilisateur d'écouter un nombre illimité de livres audio sur une durée limitée. "L'offre grandissante favorise cette accessibilité", indique de son côté Sandra Felteau, cofondatrice de Narra, une plateforme québécoise qui s'est lancée voilà six mois dans un marché encore frémissant. 

Tables rondes, speed dating, discussions informelles... Jusqu'au 16 mai, les intervenants discuteront aussi intelligence artificielle, qualité d'écoute et podcasts. 

 

Les dernières
actualités