Assemblée générale

Lagardère tourne la page, « sans aucune nostalgie »

Arnaud Lagardère

Lagardère tourne la page, « sans aucune nostalgie »

Nicolas Sarkozy et Arnaud de Puyfontaine, président du directoire de Vivendi, intègrent le conseil d'administration, à l'issue d'une assemblée générale historique où le groupe Lagardère se transforme en société anonyme, et opéable. Pierre Leroy a été confirmé à la tête d'Hachette.

J’achète l’article 1.50 €

Par Alexandre Duyck,
Créé le 30.06.2021 à 15h02,
Mis à jour le 02.07.2021 à 12h57

C’est « sans aucune nostalgie » qu’Arnaud Lagardère vient, comme il le dit, de « tourner une page » du groupe fondé par son père. Ce mercredi 30 juin, l’assemblée générale des actionnaires de l’entreprise a acté sa transformation en société anonyme, qui rend le groupe opéable, avec un actionnariat éclaté entre Vivendi, Amber Capital, le Qatar, Arnaud Lagardère et Bernard Arnault.

Avec à sa tête un P-DG, Arnaud Lagardère, nommé pour six ans. Et un conseil d’administration composé de onze membres (dont six femmes) qu’intègrent deux personnalités majeures : Nicolas Sarkozy et Arnaud de Puyfontaine, président du directoire de Vivendi (groupe dirigé par Vincent Bolloré) et patron d’Editis, principal concurrent d’Hachette Livre, qui demeure propriété du groupe Lagardère.

Au niveau de la vie quotidienne du groupe, Arnaud Lagardère s’est voulu rassurant, assurant que « les choses ne changeront pas ». L’arrivée en force de Vivendi (29 % du capital) ? « Je l’ai dit et je le redis, c’est un atout et pas une menace. » Certes, au sein du pôle média et notamment d’Europe 1 (partenaire désormais de CNews), le poids de Vivendi ira crescendo mais « en termes de stratégie globale, on n'en a pas changé ». L'idée est de garder « l'intégrité de ce groupe », a assuré le nouveau P-DG au sujet de la station de radio, de Paris Match et du Journal du Dimanche.

Leroy confirmé

L’activité éditoriale a été particulièrement mise en valeur. Pierre Leroy, successeur d’Arnaud Nourry à la tête d’Hachette Livre, a été confirmé dans ses fonctions de direction et félicité par Arnaud Lagardère : « Il était pour moi évident, immédiat de nommer Pierre Leroy, parce qu’il aime le livre, parce que c’est la personne qui peut le mieux fédérer ; beaucoup de bêtises ont été écrites dans la presse. Nous voulons au contraire respirer, mettre de l’ordre, réfléchir à l’avenir, apporter un message de calme, de sérénité et d’avenir. »

Arnaud Lagardère a également souligné les « très bons résultats du publishing » [qui comprend Hachette, ndlr] dans un contexte global compliqué pour le groupe, dont le chiffre d’affaire 2020 s’élève à 4 439 millions d’euros, contre 7 211 en 2019 (l’activité Livre représentant 54 % du chiffre d’affaire). Ajoutant : « Nous savons mieux que d’autres attirer des talents, créer des synergies, acquérir des droits en amont. » Certes, l’évolution des résultats du Livre est proche de 0 % sur l’année 2020, mais au moins il ne baisse pas ; il était même en hausse de 5 % sur le second semestre. Grâce aux bons résultats des ventes en général, notamment les ouvrages Midnight Sun, The Witcher et les Mémoires de Barack Obama, mais aussi à la forte progression des ventes de livres numériques  (+22 % par rapport à 2019) et d’audio books (+25 %) : deux domaines dans lesquels le groupe entend investir davantage.

« Plus que jamais, le publishing est essentiel, a assuré Arnaud Lagardère. C’est un domaine résilient, c’est un très beau métier, qui va se consolider de plus en plus. Nous sommes sur le podium mondial en la matière, et je peux vous dire que nous allons chouchouter cette activité plus que jamais. » Comme cela avait été annoncé, il a été confirmé qu’Arnaud de Puyfontaine, bien que nouveau membre du conseil d’administration, sera tenu à l’écart des données et décisions stratégiques concernant Hachette Livre. Histoire de protéger cette dernière des appétits d’Editis. Reste à savoir combien de temps ce cordon sanitaire tiendra. Et quelle sera sa véritable efficacité.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités