Librairie

Thierry Guichard. Alors qu’il dirige depuis 1996 la publication du Matricule des anges - cofondé quatre ans plus tôt, lors de sa sortie de l’école de journalisme de Strasbourg -, le journaliste a renoué depuis la mi-mai avec d’anciennes amours. Libraire en 1989, où il officia chez Gibert Joseph au rayon sciences, Thierry Guichard a remis la main à la pâte en ouvrant avec sa compagne, Hélène Boinard, qui dirige les éditions Cadex, un café-librairie baptisé La Part de l’ange. Il est installé dans un vieux café du cœur de Portiragnes, un village du sud de l’Hérault dans lequel le couple réside depuis l’été 2012. Une forme d’aboutissement pour ce passionné de vins, qui lui permet de réunir dans un même lieu une large palette de ses goûts et de ses compétences. Ce diplômé de lettres a en effet aussi été barman saisonnier durant ses années de jeunesse avant d’être embauché en 1994 par le futur Centre régional du livre de la région Centre, chargé de l’animation de la vie littéraire. Il en garde un goût pour l’action culturelle, qu’il continue à mener conjointement à son travail de journaliste en organisant notamment des conférences et des festivals autour du vin et de la littérature. Une activité qu’il entend aussi poursuivre à La Part de l’ange, qui, il l’espère, sera «une autre version du café du village, un lieu de rencontres où émergent des échanges et des débats ». Le lieu propose, à côté de l’activité de café et de bar à vins, une librairie centrée essentiellement sur la littérature et qui se veut le reflet des choix « singuliers et personnels, portés majoritairement par de petits éditeurs », des propriétaires. Inaugurée officiellement vendredi 14 juin, La Part de l’ange a déjà accueilli le 8 juin sa première rencontre littéraire autour de Dominique Fabre. Cécile Charonnat

14.06 2013

Auteur cité

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités