Larousse se lance dans la littérature grand public | Livres Hebdo

Par Hervé Hugueny, le 19.01.2018 Diversification

Larousse se lance dans la littérature grand public

Elodie Bourdon, directrice éditoriale chargée des essais et romans chez Larousse. - Photo LAROUSSE

A l’office du 14 février, Larousse a programmé son premier roman intitulé Par-delà les apparences (14,90 euros ; 340 p.) de Folco Chevallier. "L’histoire se passe dans la Silicon Valley et les milieux de l’intelligence artificielle, elle est rythmée par des chapitres courts qui tiennent le lecteur en haleine, avec une chute maîtrisée", explique Elodie Bourdon, directrice éditoriale chargée des essais et romans, arrivée chez Larousse en juin dernier. Fondée en 1852, la maison, aujourd’hui filiale d’Hachette Livre, avait limité ses incursions en littérature à la jeunesse.

Egalement conseiller en autoédition, l’auteur avait déjà publié ce livre en 2015 sur Amazon. Il est resté près de cinquante jours dans les 100 premiers titres vendus, où Elodie Bourdon l’a repéré. "Nous aurons une belle mise en place chez Leclerc, Carrefour, Casino, entre autres, le tirage devrait atteindre 10 000 à 15 000 exemplaires", ajoute-t-elle. Un deuxième titre est prévu avant l’été, signé par Céline Knidler, et l’intrigue se situe cette fois à Paris. L’auteure avait déjà publié en 2013 un premier roman historique chez France-Empire.

"Nous envisageons de publier 2 à 3 titres par an, des romans grand public qui captent l’air du temps", indique l’éditrice, également chargée des livres de développement personnel, dans la tonalité des feel-good books. A l’origine spécialisé dans les dictionnaires, secteur en baisse mais qui représentent encore le socle de ses résultats, Larousse a entamé des diversifications vers les coffrets, la cuisine ou le pratique. H. H.

Thématique

close

S’abonner à #La Lettre