L’Association des bibliothécaires américains en campagne de promotion des bibliothèques | Livres Hebdo

Par Véronique Heurtematte, le 22.09.2015 à 13h08 (mis à jour le 22.09.2015 à 14h00) Etats-Unis

L’Association des bibliothécaires américains en campagne de promotion des bibliothèques

La campagne de promotion de l'American Library Association. - Photo ALA

Réagissant à une récente enquête du Pew Research Center qui montre que les bibliothèques sont de moins en moins fréquentées, l'American Library Association (ALA) lancera le 29 octobre une vaste campagne de promotion, "Libraries transform".

Jeudi 29 octobre, l'American Library Association (ALA) lancera officiellement à Washington D.C., où se trouve son siège, une campagne de promotion des bibliothèques intitulée "Libraries transform".

Cette initiative est une réaction au rapport du Pew Research Center, "Libraries at the crossroads", qui montre que les bibliothèques restent très appréciées des usagers mais que leur fréquentation continue de baisser.

Selon cette étude, 65 % des Américains pensent que fermer leur bibliothèque locale aurait un impact important sur la communauté. Ils sont nombreux à estimer que la bibliothèque a un rôle à jouer en matière d'éducation (85 % des sondés), de promotion de la lecture (78 %), d'aide et d'accompagnement des différentes communautés telles que les vétérans, les personnes à faibles ressources, les immigrés, les entrepreneurs locaux. Mais seulement 46 % des citoyens déclarent avoir fréquenté une bibliothèque dans l'année écoulée, contre 48 % en 2013 et 53 % en 2012.

La campagne de l'ALA ambitionne de "rendre les gens plus conscients de la manière dont les bibliothèques transforment la vie des citoyens et les communautés" et de changer la perception des bibliothèques.

Le site Internet fournit un certain nombre d'outils que les bibliothèques sont encouragées à utiliser pour sensibiliser le public et les décideurs politiques: cartes postales, affiches, logos et slogans qui expliquent en quoi les bibliothèques sont importantes.
close

S’abonner à #La Lettre