Théâtre

Le 8 décembre. "Lire Marguerite Duras à haute voix, c’était pour moi une première, explique Laure Adler, une étrange expérience à la fois physique et psychique qui me donnait l’impression d’entrer dans les intuitions, les cheminements même de sa pensée. Duras écrit quelquefois comme on se jette dans une mer glacée." On plongera donc avec elle pour cette lecture musicale de La vie matérielle de Marguerite Duras, accompagnée au violoncelle par Sonia Wieder-Atherton, sur des musiques de Monteverdi et de Scelsi (album CD Vita, chez Naïve). A 20 h, grande salle (plein tarif : 11 €).

www.theatre-odeon.eu

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités