Laurent Gaudé, double lauréat du Grand prix du roman Métis | Livres Hebdo

Par Alexiane Guchereau, le 15.11.2019 à 15h53 (mis à jour le 15.11.2019 à 17h06) Proclamation

Laurent Gaudé, double lauréat du Grand prix du roman Métis

Laurent Gaudé - Photo CHRISTOPHE ABRAMOWITZ/ ACTES SUD

L’auteur remporte le Grand Prix du roman métis et le Prix du roman Métis des lecteurs de la ville de Saint-Denis (La Réunion) pour son livre Salina, les trois exils.
 

Laurent Gaudé a remporté jeudi 14 novembre le Grand prix du roman Métis et le prix du roman Métis des lecteurs pour Salina, les trois exils (Actes Sud). Le jury a attribué une mention spéciale au roman d’Estelle-Sarah Bulle, Là ou les chiens aboient par la queue (Liana Lévi), lauréate du prix Libraires en Seine 2019 et du prix Stanislas 2018.

Dans son dixième roman, Laurent Gaudé retrace l'histoire tragique de Salina racontée au soir de son existence par son dernier fils dans un genre épique et poétique. Salina est en effet la reprise d’une pièce d’inspiration antique éponyme et du même auteur, écrite en 2003 et montée pour la première fois en 2006.
 
Laurent Gaudé est deux fois couronné du Goncourt. Il a reçu le prix Goncourt des Lycéens 2003 pour La mort du Roi Tsongor. Pour ce même titre, il remporte également le prix des Libraires puis reçoit le
prix Goncourt 2004 pour Le soleil des Scorta, également prix du jury Jean-Giono.

Laurent Gaudé, qui vient tout juste de remporter le prix du Livre Européen 2019 pour son essai Nous, banquets des peuples (Actes Sud), recevra ses prix en personne lors de la cérémonie du mardi 3 décembre (18 heures) à l’Hôtel de ville de Saint-Denis (La Réunion).

Seront également présents Jadd Hilal, lauréat du Grand prix du roman Métis 2018 et du prix du roman Métis des lycéens 2018 et              Mohamed Mbougar Sarr, membre du jury du Grand prix du roman Métis, lauréat du prix du roman Métis des lecteurs de la ville de Saint-Denis 2018, lauréat du Grand prix du roman Métis 2015 et du prix du roman Métis des lycéens 2015.
close

S’abonner à #La Lettre