Disparition

L'avocat et écrivain Paul Lombard est mort

Paul Lombard - Photo DR

L'avocat et écrivain Paul Lombard est mort

L'avocat de Gaston Defferre et Jean-Luc Lagardère mais aussi des affaires Ranucci et du petit Grégory s'est éteint à l'âge de 89 ans. Il laisse derrière lui une œuvre littéraire prolifique où s'entremêlent ses passions pour la justice, l'Histoire et la langue française.

J’achète l’article 1.50 €

Par Vincy Thomas,
Créé le 16.01.2017 à 18h17,
Mis à jour le 16.01.2017 à 19h00

L'avocat et écrivain français marseillais Paul Lombard est mort le 15 janvier à l'âge de 89 ans. Plon a prévu de publier son dernier livre, coécrit avec Laurent Boscher, Confidences d'un ténor du barreau, le 23 mars prochain.

Né le 17 février 1927, il a été l'avocat de Gaston Defferre et Jean-Luc Lagardère, pour qui il était aussi conseillé en stratégie. Il a par ailleurs, géré les affaires de succession de nombreux artistes, comme Romain Gary, Picasso, Chagall, Bonnard ou Maeght. Paul Lombard s'est surtout fait connaître avec de grandes affaires criminelles comme celles de Christian Ranucci ou du petit Grégory. Sa carrière fut brisée lorsqu'il a été inculpé de recel, complicité et usage de faux en écriture privée dans l'affaire Suzanne Canson le mêlant à une transaction frauduleuse autour d'une toile de Murillo. Il obtient un non-lieu en 1991.

Un auteur prolifique

Candidat malheureux à l'Académie française, ce fils de médecin passionné de littérature a été un auteur prolifique depuis la parution de Divorcer à La Table ronde en 1975, alternant essais sur son métier, essais historiques et anthologies sur la poésie et la langue française. Chez Robert Laffont, il publie Mon intime conviction, Plaidoyer pour Marseille, Quand la justice se trompe, Le crépuscule des juges ou encore Le juge et l'avocat. Chez Grasset, il écrit Par le sang d'un prince: le duc d'Enghien, Le procès du Roi et Enquête d'auteurs: la liberté d'écrire d'Homère à nos jours. Il a aussi écrit pour la Table Ronde Anthologie des poètes délaissés : de Jean Marot à Samuel Beckett et Anthologie de l'éloquence française: de Jean Calvin à Marguerite Yourcenar. Enfin, pour Plon, il rédige Ma vérité sur le mensonge, Un petit monde: récits d'enfance, livre autobiographique où Marseille servait de cadre romanesque et Prolongations (en 2011).

Il écrivait durant son temps libre, pendant les longs procès, dès qu'il le pouvait. Malgré son amour de la littérature, il avait choisi le droit. Il a exercé jusqu'en 1995 à Marseille avant de migrer à Paris. Paul Lombard était Commandeur de la Légion d'honneur et Commandeur de l'ordre national du Mérite.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités