Le Bief lance le premier “fellowship” en France | Livres Hebdo

Par Anne-Laure Walter, avec alw, le 20.03.2011

Le Bief lance le premier “fellowship” en France

Les “fellows” à Paris © A.-L. Walter

Douze responsables éditoriaux étrangers sont à Paris du 19 au 24 mars pour rencontrer les acteurs du marché français et faciliter dans le futur les échanges de droits.

Douze éditeurs venus d'Allemagne, Royaume-Uni, Brésil, Chine, Danemark, Espagne, Etats-Unis, Israël, Italie, Roumanie, Tunisie et Turquie participent du 19 au 24 mars au premier “Fellowship, éditeurs étrangers à Paris”, organisé par le Bief, avec le soutien du CNL (Centre national du livre), de la Sofia (Société française des intérêts des auteurs de l'écrit) et du Motif, dans le cadre du Salon du livre de Paris 2011.

Ces responsables éditoriaux, ayant déjà plusieurs années d'expérience dans le domaine de la littérature et des sciences humaines, ont été sélectionnés sur les conseils d'un comité de six éditeurs français habitués aux échanges de droits.

Le programme n'a rien d'une colonie de vacances si ce n'est l'ambiance décontractée, et les “fellows” enchaînent depuis dimanche les séminaires et interventions sur le marché du livre en France, les rencontres avec des éditeurs français et les visites de maisons d'édition.

Outre la découverte d'un marché et de ses acteurs, les “fellowships” permettent de créer des liens privilégiés entre les participants venus de divers pays et les anciens “fellows” se retrouvent régulièrement et continuent ensuite à travailler ensemble.

A l'étranger, il existe déjà deux programmes similaires particulièrement prisés : celui de Jérusalem créé en 1985 et qui se tient tous les deux ans, et celui de la Foire de Francfort lancé en 1998.

Le séjour des professionnels qui ont postulé et ont été choisis est entièrement pris en charge.

Sur les mêmes thèmes (30 articles)

Thématique

close

S’abonner à #La Lettre