Projet de loi de finances

Le budget de la Culture en hausse pour 2023, celui du livre également

Le budget de la Culture en hausse pour 2023, celui du livre également

Le budget de la Culture en hausse pour 2023, celui du livre également

Le projet de loi de finances prévoit pour le ministère de la Culture un budget en hausse de 7%, à 4,2 milliards d’euros pour 2023.  304 millions d’euros sont dotés pour le livre, soit une augmentation de 3% par rapport à cette année.

J’achète l’article 1.5 €

Par Éric Dupuy,
Créé le 26.09.2022 à 19h50

4,217 milliards d’euros et toujours une « priorité à la lecture », a revendiqué Rima Abdul Malak lors de sa première présentation de budget en tant que ministre de la Culture, lundi 26 septembre à Paris. Dans le projet de loi de finances présenté par le Gouvernement, l’enveloppe allouée à l’action de la rue de Valois pour 2023 s'affiche en hausse de 271M€ (+7%) par rapport à cette année. Le budget de la Culture s'inscrit en hausse pour la 9ème année consécutive.

Soutien aux manifestations littéraires et à l’export

Le programme « livre et industries culturelles » augmente de 9M€ (+3%) en totalisant un budget de 334M€, dont 304M€ pour le livre. La ministre de la Culture a insisté sur un renforcement du soutien aux manifestations littéraires à hauteur de 750 000 euros. Les préfectures seront dotées de 800 000€ supplémentaires pour maintenir et développer les réseaux de librairies,  de bibliothèques et de maisons d’édition. L’accessibilité à la lecture des personnes en situation de handicap concentrera un effort de 1,25M€ dès 2023, avec le développement par la BNF d’un catalogue prévu pour 2025, tandis que le Centre national du Livre bénéficiera de « moyens nouveaux » pour accompagner les éditeurs dans la production de livres numériques accessibles.

Pour la diffusion du livre hors de l'Hexagone, la Centrale de l’édition percevra un million d’euros supplémentaire, notamment pour développer la diffusion dans les départements d’Outre-mer.  

Au total, l’action de la Culture en France devrait représenter plus de 11 milliards d’euros avec l’apport de financements d’autres ministères, notamment celui de la Francophonie, qui soutiendra le Bureau international de l’édition française (Bief) de 350 000 euros supplémentaires pour soutenir la présence du livre français à l’international.

Le projet de loi de finance sera débattu en commission dès la rentrée parlementaire le 3 octobre, jusqu’au vote dans l’hémicycle prévu au début du mois de novembre.  

Les dernières
actualités