Le festival de littérature de Jaipur accusé de néocolonialisme | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, avec vt, avec afp, le 20.01.2011

Le festival de littérature de Jaipur accusé de néocolonialisme

L'entrée du Festival de Jaipur

Des journalistes et intellectuels indiens reprochent à William Dalrymple de marginaliser les auteurs nationaux.

Le plus grand festival de littérature en Inde, à Jaipur dans le Rajasthan, s'apprête à ouvrir ses portes vendredi 21 janvier sur fond de polémique. L'un des organisateurs, un Britannique, a été accusé de se comporter en néocolonialiste dans le choix des invités.

Depuis sa création en 2006, le festival est devenu l'événement littéraire à ne pas rater en Inde et l'un des plus importants d'Asie.

... Lire la suite (2 630 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article
close

S’abonner à #La Lettre