Le Furet du Nord rachète Decitre | Livres Hebdo

Par Clarisse Normand, le 17.01.2019 à 20h01 (mis à jour le 18.01.2019 à 09h31) Librairie

Le Furet du Nord rachète Decitre

Pierre Coursières, président du Furet du Nord - Photo OLIVIER DION

En reprenant Decitre et Decitre Interactive, le Furet du nord se retouve à la tête de 31 librairies et d'un CA de 150 millions d'euros.
 

Dans un communiqué daté du 17 janvier, le Furet du nord confirme le rachat des librairies Decitre et de la société Decitre Interactive spécialisée dans les métadonnées et la vente en ligne de livres. L'Autorité de la concurrence avait validé il y a deux semaines le regroupement des deux chaînes.

L'enseigne originaire du nord de la France, qui comptait jusqu'alors vingt magasins, s'enrichit de onze points de vente supplémentaires. Dix sont situés dans le Rhône, d'où le Furet était jusqu'alors absent, et un se trouve en région parisienne, à Levallois-Perret. "Capitalisant sur la notoriété de leur enseigne",  explique le communiqué de presse, ces établissements "continueront leur activité sous la marque Decitre".

Au-delà de son expansion territoriale, le Furet du nord consolide sa position dans la vente de livres aux collectivités et aux professionnels ainsi que sa présence en ligne, avec deux sites marchands : Decitre.fr et Furet.com.

150 M€ de chiffre d'affaires

Au global, le nouvel ensemble revendique un chiffre d'affaires estimé à 150 millions d'euros HT, avec 31 librairies et un leadership sur le marché de la vente aux professionnels.

Destinée à "renforcer et  pérenniser les activités des deux enseignes", cette opération trouve "toute sa richesse dans la complémentarité des deux enseignes", explique Pierre Coursières, président du Furet du nord.

De son côté, Guillaume Decitre, arrivé à la tête du groupe Decitre en 2008, continuera à présider la société de distribution de livres numériques The Ebook Alternative (TEA), qu'il a cocréée, ainsi que le Fonds Decitre destiné à développer l'accès au livre et à la culture.
 
close

S’abonner à #La Lettre