Le Jardin des lettres refleurit

Le Jardin des lettres refleurit

Librairie Le bateau blanc à Brignoles

Le Jardin des lettres refleurit

La librairie de Saint-Maximin-la-Sainte-Baume (83) a été reprise par son homologue de Brignoles, le Bateau blanc.

Par Cécile Charonnat,
avec cch Créé le 15.04.2015 à 20h04

Pour éviter une fermeture supplémentaire de librairie, Gérard Desprez, à la barre du Bateau blanc à Brignoles (Var), a repris vendredi 9 décembre la librairie de Saint-Maximin-la-Sainte-Baume, dans le Var, le Jardin des lettres.

« Je ne supporte plus les disparitions de librairies indépendantes, et dans le Var, nous sommes particulièrement touchés », justifie le libraire, ancien kinésithérapeute, qui a déjà repris le Bateau blanc à l'été 2010.

Pour acquérir le Jardin des lettres, il a déboursé de sa poche 50 000 euros, dont 35 000 pour l'achat du fonds de commerce. Le reste est dédié à la reconstitution du stock, malmené par les difficultés rencontrées par la librairie saint-maximinoise.

Fondé en 2004 par Catherine Fousse, le Jardin des lettres a commencé à prendre l'eau dès 2008. La librairie, qui propose une offre généraliste de 6 000 références sur 45 m2, a vu peu à peu son chiffre d'affaires et sa trésorerie se dégrader, jusqu'à une mise en liquidation à l'automne 2010.

Ce rachat va permettre aux deux magasins de réaliser des économies d'échelles, notamment sur le transport. Tous les ouvrages commandés sont livrés au Bateau blanc, Gérard Desprez assurant l'acheminement jusqu'à Saint Maximin la Sainte Baume, distant d'une vingtaine de kilomètres. En groupant les commandes, le libraire espère aussi bénéficier de meilleures conditions commerciales.

15.04 2015

Les dernières
actualités