Le libraire Roger Weil disparaît à l’âge de 87 ans

Le libraire Roger Weil disparaît à l’âge de 87 ans

Le libraire Roger Weil disparaît à l’âge de 87 ans

Roger Weil s’est éteint le 15 février, dix jours avant son 88e anniversaire. Les obsèques auront lieu ce jour, mardi 19 février, à 11 heures, au cimetière du Montparnasse, à Paris.

Par Clarisse Normand,
avec cn Créé le 15.04.2015 à 22h43

Né en 1920, Roger Weil a consacré sa vie à la librairie et a joué un rôle important dans l’interprofession. C’est en 1939, suite à la mobilisation de son père, qu’il débute au sein de la librairie Weil, créée en 1880 par sa grand-mère. Installé à Paris, dans le 9e arrondissement, l’établissement est alors spécialisé dans le scolaire, en attendant son élargissement vers la littérature dans les années d’après-guerre.

Après avoir travaillé aux côtés de son père pendant quinze ans, Roger Weil prend la direction de la librairie en 1960 et l’agrandit significativement. En 1989, âgé de 70 ans, il la cède, faute de suite familiale, au Grand livre du mois. Depuis, la librairie a été remplacée par un magasin de vêtements.

Parallèlement à ses fonctions de directeur, Roger Weil a eu un rôle important dans la vie syndicale de la profession. En 1961, il a remplacé son père au comité directeur de la FFSL (Fédération française des syndicats de libraires) et, durant plusieurs années, il a assumé la fonction de président du Syndicat des libraires de Paris et d’Ile-de-France. Et surtout, en 1968, il a participé, aux côtés de Pierre Decitre, Gérard Doucet et quelques autres, à la création de la société coopérative des Librairies L, dont il a été le président pendant 17 ans.

Croix de guerre 1939-1945, Roger Weil était aussi Chevalier des arts et des lettres.
15.04 2015

Les dernières
actualités