Ils se lancent

Le magazine Epsiloon lance sa maison d’édition

L'équipe du magazine et de la maison d'édition Epsiloon. Tout en haut à gauche, Hervé Poirier, au centre-droit inférieur, Mathilde Fontanez.

Le magazine Epsiloon lance sa maison d’édition

Le magazine d’actualité scientifique Epsiloon lance une maison d’édition. Trois premiers titres arriveront en librairie le 25 octobre.

J’achète l’article 1.5 €

Par Elodie Carreira,
Créé le 11.10.2023 à 12h50

Regarder le monde sous un angle scientifique. C’est ce que propose l’équipe rédactionnelle d’Epsiloon, magazine mensuel créé en 2021 par une dizaine d’anciens de Science & Vie, qui souhaite désormais s’exporter en librairie. Déclinée en maison d’édition, la marque s’ouvrira sur trois premiers titres à paraître le 25 octobre.

« Il nous a semblé que notre point de vue journalistique, assorti d’un angle scientifique, pouvait donner lieu à des ouvrages originaux et éclairer des problématiques sociétales de façon différente », raconte Mathilde Fonteez, rédactrice en chef du magazine et maintenant directrice de maison, aux côtés de son confrère Hervé Poirier. A la verticalité de la vulgarisation scientifique, dont les essais et ouvrages pédagogiques prolifèrent sur le marché éditorial, les fondateurs de la maison préfèrent « montrer le réel comme il est analysé et transformé par la science », c’est-à-dire matière à penser le futur et source d’imaginaires. Une prolongation de la ligne éditoriale initiée par le magazine, avec en prime, le luxe d’un temps d’enquête plus long.

Exploration, réel et indépendance

« Avec le livre, nous avons également la possibilité de déployer une importante iconographique scientifique », poursuit Mathilde Fontez. Tiré à 10 000 exemplaires, le beau-livre En images, Le monde vu par la science a donc été pensé comme une déambulation en musée, au cours de laquelle les trouvailles de laboratoires sont érigées en iconographies d’art. Aux antipodes de ce grand format, Fun science (5000 exemplaires) est un recueil de 100 anecdotes scientifiques amusantes, qui tient dans la poche. Enfin, Dans la lune (5000 exemplaires) - premier titre de la collection « Les voyages d’Epsiloon » et dont le prochain volet sera consacré aux forêts - se présente comme un « voyage en 200 pages sur la lune », en écho au grand retour de l’homme sur la Lune. Financé en grande partie par une campagne participative, le titre a également servi à « tester l’appétit du lecteur et à gagner en confiance sur le projet », détaille Hervé Poirier.

Car à certains égards, l’aventure éditoriale a pris des airs de saut en parachute. Editée par la société IT IS NOT ROCKET SCIENCE (Unique Heritage Group), la maison d'édition est tout de même attachée à son indépendance - garantie par la signature d'une charte - et à la transparence vis-à-vis du lectorat. Ce qui a motivé l'équipe éditoriale a refusé de nombreuses propositions d’éditeurs installés. « Nous croyons davantage à un modèle où le lecteur donne les moyens de produire du contenu », soutient Hervé Poirier. A l’exception de la présence en librairie, confiée à Hachette Diffusion.

Un lectorat confirmé

Autre spécificité de la maison Epsiloon : son lectorat exclusivement adulte. « Nous ne savons pas vraiment comment parler aux jeunes sans les remettre sur les bancs de l’école, ce qui n’est pas notre objectif », explique Hervé Poirier. Pour les deux fondateurs, l’imaginaire stimulé s’adresse à « l’enfant dans l’adulte », et suppose donc un lecteur qui, sans être expert, soit « un curieux généraliste ». C’est en tout cas dans cette veine qu’ont été pensés les projets à venir d’ici 2024, dont deux autres déclinaisons de Fun science, un beau-livre autour de la visualisation de données, mais aussi une autre collection « où des chercheurs, choisis pour la radicalité ou la beauté du propos, mettront en récit leurs recherches ».

Les dernières
actualités