Le peintre Canaletto célébré par deux expositions

Le peintre Canaletto célébré par deux expositions

© The State Ermitage Museum/Vladimir Terebenin, Ltonard Kheifets, Yuri Molodkovets

Le peintre Canaletto célébré par deux expositions

Le musée Maillol propose «Canaletto à Venise» tandis que le Musée Jacquemart-André met en regard «Canaletto - Guardi, les deux maîtres de Venise». L'occasion d'une floraison de livres et de hors-série.

avec sp Créé le 15.04.2015 à 20h04

Une cinquantaine des fameuses vues urbaines - «vedute» - du peintre Canaletto, mort en 1768 à Venise, peuvent être admirées à partir d'aujourd'hui au musée Maillol (61 rue de Grenelle, Paris 7e) jusqu'au 10 février 2013. Le musée Jacquemart-André (158 boulevard Haussmann, Paris 8e) présente jusqu'au 14 janvier deux maîtres des «vedute», Canaletto et Francesco Guardi.

Le catalogue de l'exposition du musée Maillol, Canaletto à Venise, sera disponible le 20 septembre en coédition Musée Maillol-fondation Dina Vierny et Gallimard. Evoquant notamment le précieux carnet de croquis de Canaletto et sa quête de l'illusion, l'ouvrage croise entre autres les regards d'Annalisa Scarpa, commissaire de l'exposition, Charles Beddington, historien de l'art et spécialiste de la peinture de Canaletto, et Dario Maran qui enseigne la recherche en théorie et histoire de la représentation à l'université à Venise.

Annalisa Scarpa a également signé Venise au temps de Canaletto, qui vient de paraître chez Gallimard. Des hors-série sont consacrés ces jours-ci au peintre vénitien par les magazines Dossier de l'Art, Le Petit Léonard et Beaux-arts magazine.

Une spécialiste de la veduta

Pour approfondir les oeuvres de l'exposition du musée Jacquemart-André, son catalogue paraîtra le 3 octobre aux éditions Fonds Mercator: Canaletto-Guardi: les deux maîtres de Venise. Il a été rédigé par Bozena Anna Kowalczyk, commissaire de l'exposition et spécialiste de la veduta du XVIIIe siècle. Le magazine Connaissance des arts a quant à lui créé un hors-série intitulé Canaletto-Guardi.

A relire à cette occasion: Canaletto par J.G. Links paru chez Phaidon en 2005, et le catalogue de l'exposition aux Palais des Beaux-arts de Bruxelles en 2011: Maîtres vénitiens et flamands: Bellini, Titien, Canaletto, Van Eyck, Bouts, Jordaens... sous la direction de Giovanni Villa en coédition Silvana Editoriale et Palais des Beaux-arts. L'art de Venise, sous la direction de Giandomenico Romanelli, publié en mai 2012 aux éditions Place des Victoires, permet d'élargir la perspective historique.
15.04 2015

Auteurs cités

Les dernières
actualités