Le prix Cazes-Brasserie Lipp a été décerné au premier tour de scrutin à Patricia Reznikov pour son roman La nuit n'éclaire pas tout (Albin Michel) par 5 voix contre 3 à Stéphanie des Horts (La Splendeur des Charteris, Albin Michel).

Patricia Reznikov, illustratrice d'albums pour la jeunesse et romancière, avait été finaliste du prix Cazes-Brasserie Lipp en 2005 pour Dieu a égaré mon numéro de téléphone (Mercure de France).

La nuit n'éclaire pas tout raconte la rencontre d'un vieil écrivain solitaire et d'une mystérieuse jeune femme qui traversent l'Europe cosmopolite des années 1920.

Le jury du prix Cazes-Brasserie Lipp, créé en 1935 par Marcelin Cazes, se compose de Solange Fasquelle (présidente) avec Mohammed Aissaoui, Dominique Bona, Georges-Emmanuel Clancier, Claude-Michel Cluny, Gérard de Cortanze, Guy Dupré, Christine Jordis, Eric Roussel, Joël Schmidt.





Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités