Prix littéraire

Le prix de l’Union Interalliée 2022 dévoile ses lauréats

Viola Ardone et Jean-Baptiste Andrea - Photo DR/Vinciane Verguethen

Le prix de l’Union Interalliée 2022 dévoile ses lauréats

La 11e édition du prix récompense ce 20 avril les romans Des diables et des saints de Jean-Baptiste Andréa (L’Iconoclaste) et Le Train des enfants de Viola Ardone traduit de Laura Brignon (Albin Michel).

Par Dahlia Girgis ,
Créé le 20.04.2022 à 19h00 ,
Mis à jour le 26.04.2022 à 11h26

Le prix de l’Union Interalliée 2022 est décerné à deux romans : Des diables et des saints de Jean-Baptiste Andréa (L’Iconoclaste) et Le Train des enfants de Viola Ardone traduit de Laura Brignon (Albin Michel). Le président du Cercle de l’Union Interalliée Denis de Kergorlay a remis les prix aux lauréats de cette 11e édition le 20 avril à Paris.

L'ouvrage de Jean-Baptiste Andréa s'est déjà distingué avec le Grand prix RTL-Lire Magazine littéraire, le prix Ouest France Etonnants Voyageurs et le prix Livres & Musiques 2021. L'auteur y présente Joseph, un joueur de piano dans les lieux publics. Orphelin suite à un accident d'avion, il a grandi au pensionnat religieux des Confins. Là-bas, il avait fait la rencontre de Rose, avec qui il rêvait de s'enfuir.

Dans son premier roman, la co-lauréate Viola Ardone emmène les lecteurs à Naples en 1946. Après une campagne contre la pauvreté menée par le parti communiste, Amerigo quitte son quartier natal. Il part vivre quelques mois dans une famille de Bologne où le jeune garçon tente de s'intégrer. Le roman Le Train des enfants sera publié en format poche le 1er juin chez Le Livre de poche.

Le prix de l’Union Interalliée couronne chaque année un roman français et un roman traduit en langue française, publiés durant l’année précédente. Les deux lauréats 2022 succèdent à Cécile Pivot pour Les Lettres d’Esther (Calmann-Levy) et Christy Lefteri pour L’Apiculteur d’Alep traduit de l’anglais par Karine Laléchère (Seuil).

Les dernières
actualités