Proclamation

Le prix du Livre du réel 2021 récompense Joy Sorman et une BD documentaire

Joy Sorman - Photo © FLAMMARION - PASCAL ITO

Le prix du Livre du réel 2021 récompense Joy Sorman et une BD documentaire

Pour sa cinquième édition, le prix décerné par la librairie Mollat, en association avec Sud-Ouest, a couronné deux ouvrages, dans les catégories littérature française et bande dessinée documentaire.

Par Thomas Faidherbe,
Créé le 15.06.2021 à 16h23,
Mis à jour le 30.06.2021 à 11h34

Pour sa cinquième édition, le prix du Livre du Réel a été attribué, mardi 15 juin, à Joy Sorman pour A la folie (Flammarion), dans la catégorie littérature française et à Gaspard d'Allens, Pierre Bonneau et Cécile Guillard pour Cent mille ans : Bure ou le scandale enfoui des déchets nucléaires (Le Seuil/La Revue dessinée) dans la nouvelle catégorie de bande dessinée documentaire. Doté de 6000 euros, le prix sera remis le 1er juillet à la Station Ausone de la librairie Mollat à Bordeaux.

Dans A la folieJoy Sorman met en scène les patients et les soignants dans leur vie au quotidien et dans des moments plus particuliers. Pour écrire son roman, l'auteure est partie en immersion dans une unité psychiatrique. 
Joy Sorman, a publié plusieurs essais et romans, dont le récit féministe Boys, boys, boys (Gallimard, 2005) couronné par le prix de Flore. L'auteure a également été récompensée du prix Georges Brassens pour son livre Comme une bête (Gallimard). 

De son côté, la bande dessinée Cent mille ans : Bure ou le scandale enfoui des déchets nucléaires (Le Seuil/La Revue dessinée) du trio Gaspard d'Allens, Pierre Bonneau et Cécile Guillard raconte une enquête sur le scandale de la « poubelle nucléaire » de Bure. A la fin des années 1980, après l'abandon de diverses solutions plus ou moins irréalistes pour stocker ses déchets et l'interdiction de les couler dans l'océan, l'industrie nucléaire française décide de construire à Bure un site d'enfouissement. L'ouvrage décrit ce chantier pharaonique de 265 kilomètres de galeries censé durer cent trente ans mais aussi l'opposition des habitants envrionnants. 

Présidé par le journaliste et écrivain Eric Fottorino, le jury était composé d'Yves Deloye (directeur de Sciences Po Bordeaux), Yves Harté (journaliste et écrivain), Judith Perrignon, (journaliste et écrivaine), Jean-Claude Raspiengeas (grand reporter Culture à La Croix et correspondant du quotidien suisse Le Temps), Richard Werly (correspondant du quotidien suisse Le Temps).

Créé en 2017 par la librairie bordelaise Mollat en partenariat avec Le CIC Sud Ouest et Sciences Po Bordeaux, le prix du Livre du Réel permet de récompenser et de mettre en lumière des livres qui conjuguent le journalisme et de la littérature.

 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités