Le prix Marcel Pagnol 2017 est attribué à Laura Alcoba | Livres Hebdo

Par Cécilia Lacour, le 19.06.2017 à 18h04 (mis à jour le 19.06.2017 à 19h00) Proclamation

Le prix Marcel Pagnol 2017 est attribué à Laura Alcoba

Laura Alcoba - Photo CATHERINE HÉLIE

L’auteure a été récompensée pour La danse de l’araignée (Gallimard).

Laura Alcoba a reçu le prix Marcel Pagnol 2017, lundi 19 juin, pour La danse de l’araignée, paru chez Gallimard en janvier 2017.
 
Dans ce roman, qui fait suite au Bleu des abeilles (Gallimard, 2015), Laura Alcoba évoque son installation à Bagnolet avec Amalia, une amie de sa mère, l'apprentissage de la langue française, son adolescence, son attachement à Robertito et la découverte de son corps. Les courts chapitres se succèdent, alternant des souvenirs d'Argentine, la correspondance avec son père emprisonné et l'apparition de la maladie d'Amalia.

Dans son avant-critique publiée dans Livres Hebdo n°1105 du 11 novembre 2016, Sean J. Rose explique que "livre après livre, Laura Alcoba, née en Argentine, raconte cette expérience personnelle d’écrivaine exilée de sa terre et de sa langue natales puisqu’elle écrit en français". Dans La danse de l'araignée, "c’est avec la même grâce enfantine, quoique l’enfant soit désormais une collégienne, que la narratrice dépeint cette très belle relation épistolaire avec son père en captivité ou les liens quasi familiaux qui la lient avec Amalia, amie de sa mère, ou les gens de ce quartier multiculturel", écrit-il.
 
Suivie depuis dix ans

"Le jury suit cet écrivain depuis plusieurs années puisque son livre Manèges faisait déjà partie de la sélection du Prix Marcel Pagnol 2007. Laura Alcoba écrit à hauteur d’enfant, par petites touches, dans un français plein de lumières et de détails justes. Entre l’Argentine et Bagnolet, il y a la France des années 1980 et tous les émois et chamboulements que vit une fillette de douze ans. L’araignée danse et ce livre est une petite musique d’enfance et d’exil qui ne vous quitte pas", explique le jury du prix dans un communiqué.
 
L’année dernière, le prix Marcel Pagnol avait été décerné à Astrid Eliard pour Danser (Mercure de France).
 
Le Prix Marcel Pagnol, doté de 3000 euros par Marcel Pagnol Communication et la Compagnie Méditerranéenne de films, a été créé en 2000 à Aubagne par Floryse Grimaud, en même temps que le festival Terres d'enfance.
 
Le jury, présidé Daniel Picouly, est composé de Guy Goffette, Dominique Guiou, Karin Hann, Xavier Houssin, Stéphanie Janicot, Nicolas Pagnol, Jean-Noël Pancrazi, Claude Pujade-Renaud  et Floryse Grimaud.
close

S’abonner à #La Lettre