Le Top 20 des prêts en bibliothèque au Royaume-Uni | Livres Hebdo

Par Cécilia Lacour, avec The Bookseller, le 09.08.2017 à 17h35 (mis à jour le 09.08.2017 à 18h00) Bilan

Le Top 20 des prêts en bibliothèque au Royaume-Uni

Lee Child, auteur le plus emprunté en 2017 dans les bibliothèques britanniques avec "Night School" - Photo MARK COGGINS

Avec six titres, Jeff Kinney est l’auteur le plus représenté dans un palmarès dominé par Lee Child.

L’institut statistique Nielsen LibScan a dévoilé le palmarès des 20 livres les plus empruntés, entre janvier et juillet 2017, dans 70 bibliothèques publiques du Royaume-Uni.
 
Avec 17 537 prêts, le 21e volet de la série Jack Reacher écrite par Lee Child, Night School (non-traduit en France) domine très largement le palmarès, devant la version originale de La fille du train de Paula Hawkins (12 878 prêts), paru en France Sonatine en 2015, et de This Was a Man de Jeffrey Archer (12 763 prêts), septième volume de sa série Chronique des Clifton éditée en France aux Escales.
 
La jeunesse est représentée par Jeff Kinney, qui place six titres de sa série Journal d’un dégonflé, et David Walliams (deux titres).

Le Top 20 des prêts en bibliothèque
  1. Le 21e volume de la série Jack Reacher, Night School, de Lee Child (Bantam), non traduit en France. Depuis 2012, la série Jack Reacher est éditée en France par Calmann-Lévy, qui fera paraître le 19e volume de la saga, La cible était française, le 30 août prochain.  
  2. The Girl on the train de Paula Hawkins (Doubleday), publié en France sous le titre La fille du train chez Sonatine en 2015, et réédité la même année en version audio chez Audiolib et en poche chez Pocket en 2016.
  3. Le 7e volume de la série Chronique des Clifton, This was a man, de Jeffrey Archer (Macmillan), non traduit en France. Le reste de la série est traduite en France aux Escales.
  4. Le 22e volume de la série Harry Bosch, The Wrong side of goodbye, de Michael Connelly (Orion), non traduit en France. La série Harry Bosch est éditée en France par Calmann-Lévy.
  5. The Whistler de John Grisham (Hodder & Stoughton), traduit en France par Dominique Defert sous le titre L’informateur (Lattès, avril 2017).
  6. Le 21e volume de la série Inspecteur John Rebus, Rather be the devil, d’Ian Rankin (Orion), non traduit en France. Depuis 2004, cette série est éditée en France par le Masque.
  7. Le 11e volume de la série Journal d’un dégonflé, Double Down, de Jeff Kinney (Puffin), traduit en France par Natalie Zimmermann sous le nom Double peine (Seuil Jeunesse, mai 2017). Le 12e volume de la série, Sauve qui peut !, paraîtra le 9 novembre au Seuil Jeunesse.
  8. Le 20e volume de la série Jack Reacher, Make me de Lee Child (Bantam), non traduit en France. Depuis 2012, la série Jack Reacher est éditée en France par Calmann-Lévy, qui fera paraître le 19e volume de la saga, La cible était française, le 30 août prochain.  
  9. Le 10e volume de la série Journal d’un dégonflé, Old School de Jeff Kinney (Puffin), traduit en France par Natalie Zimmermann sous le nom Zéro réseau (Seuil Jeunesse, 2016).
  10. The Midnight Gang de David Walliams (HarperCollins Children’s), à paraître le 16 octobre chez Albin Michel-Jeunesse, sous le nom Le gang de minuit.
  11. The World’s Worst Children de David Walliams (HarperCollins Children’s), traduit en France par Valérie Le Plouhinec, sous le nom Les enfants les pires du monde (Albin Michel-Jeunesse, 2016).
  12. Le 24e volume de la série Alex Cross, Cross the line, de James Patterson (Century), non traduit en France. La série est éditée chez Lattès pour le marché français.
  13. Le 9e volume de la série Journal d’un dégonflé, The Long Haul de Jeff Kinney (Puffin), traduit en France par Natalie Zimmermann sous le nom Un looong voyage (Seuil Jeunesse, 2016).
  14. Le 23e volume de la série Inspecteur Alan Banks, When the Music’s Over, de Peter Robinson (Hodder & Stoughton), non traduit en France. La série est éditée par Albin Michel pour le marché français.
  15. No Man’s Land de David Baldacci (Macmillan), non traduit en France.
  16. Le 11e volume de la série Myron Bolitar, Home, d’Harlan Coben (Century), non traduit en France.
  17. Le 1e volume de la série Journal d’un dégonflé, Diary of a Wimpy Kid de Jeff Kinney (Puffin), traduit en France par Natalie Zimmermann sous le nom Carnet de bord de Greg Heffley (Seuil Jeunesse, 2009).
  18. Le 6e volume de la série Journal d’un dégonflé, Cabin Fever de Jeff Kinney (Puffin), traduit en France par Natalie Zimmermann sous le nom Carrément claustro ! (Seuil Jeunesse, 2013)
  19. Le 2e volume de la série Journal d’un dégonflé, Rodrick Rules de Jeff Kinney (Puffin), traduit en France par Natalie Zimmermann sous le nom Rodrick fait sa loi (Seuil Jeunesse, 2009).
  20. Conclave de Robert Harris (Hutchinson), paru en France sous le même titre chez Plon, le 1er juin 2017, traduit par Natalie Zimmermann.
close

S’abonner à #La Lettre