Histoire/France 2 janvier François Dosse

Pierre Vidal-Naquet (1930-2006) conduisait en regardant le rétroviseur. Une habitude normale dira-t-on pour un antiquisant, mais fâcheuse pour la sécurité routière. Pourtant, nul ne fut plus ouvert sur l'avenir que ce grand historien qui abordait le monde grec et la Shoah avec la même rigueur, qui s'enflammait des mêmes passions contre la torture en Algérie, contre les négationnistes et toutes les félonies morales. Son intransigeance était à la mesure de son savoir. C'est ce que montre François Dosse dans cette biographie fouillée qui suit au plus près Vidal-Naquet et ses combats, dans sa famille comme dans le milieu universitaire qui fut le sien. Comme toujours il replace la personnalité du personnage dans son contexte ce qui nous fait comprendre avec le recul la place exceptionnelle qu'il avait dans le paysage intellectuel français, à l'image d'un Sartre, « vigie en alerte » toujours en mouvement et devenant le « recordman de la lettre au Monde » dans les années 1970-1980. Il relate aussi les amitiés profondes qu'il avait tissées avec ses pairs, l'historien Robert Bonnaud ou l'éditeur François Maspero. Voici donc le complément parfait des Mémoires de Pierre Vidal-Naquet parus en 1995 et 1998 (Points Seuil, 2007) où l'on comprend vraiment ce que sont les batailles de l'esprit. Laurent Lemire

François Dosse
Pierre Vidal-Naquet : une vie
La Découverte
Tirage: 3 500 ex.
Prix: 25 euros ; 664 p.
ISBN: 9782707194213

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités