Disparition

L'écrivain-paysan Claude Michelet est mort

Ulf Andersen/Aurimages via AFP

L'écrivain-paysan Claude Michelet est mort

Auteur d’une trentaine de livres, l’écrivain de la saga Des grives aux loups (Robert Laffont, 1979) est mort dans la nuit de mercredi à jeudi derniers à Brive-la-Gaillarde (Corrèze).

Par Adriano Tiniscopa ,
avec AFP Créé le 30.05.2022 à 18h09

Né en 1938 à Brive-la-Gaillarde (Corrèze),Claude Michelet est décédé dans son sommeil à l’âge de 83 ans jeudi 26 mai. Auteur et paysan, il a notamment reçu le prix du roman populaire en 2007 pour son livre Quelque part dans le monde (Robert Laffont, 2006) et le prix des libraires en 1980 pour la saga Des Grives aux loups (Robert Laffont).

Père de 6 enfants, fils d’Edmond Michelet, résistant déporté à Dachau devenu ministre des Armées du général De Gaulle, Claude Michelet a vécu à Paris. Avant de s’installer en 1960 à Marcillac (33) où il a consacré une partie de son temps à l’agriculture et à l’élevage. J’ai choisi la terre (1975) a été son premier succès. Il est mort dans sa ville natale « où il a mené de front sa carrière d'écrivain et celle de paysan, ce qui faisait sa fierté », a déclaré son fils Jean-Marc Michelet.

Auteur de plusieurs best-sellers, Claude Michelet a vendu des millions de livres. Il est considéré comme le « porte-drapeau » du « roman de terroir » porté par le mouvement littéraire de l’école de Brive, dont il est un des piliers, rassemblée autour de la maison Robert Laffont avec Gilbert Bordes, Colette Laussac, Martine Marie Muller, Jacques Peuchmaurd... 

Les dernières
actualités