Rentrée littéraire 2020

L’éditeur de Raphaël Enthoven assigné en justice pour diffamation

Raphaël Enthoven - Photo HANNAH ASSOULINE/L'OBSERVATOIRE.

L’éditeur de Raphaël Enthoven assigné en justice pour diffamation

L'ex-beau-père de Raphaël Enthoven, Isi Beller, a assigné en justice les Editions de l’Observatoire pour "diffamation, injure et atteinte à la vie privée".

J’achète l’article 1.50 €

Par Dahlia Girgis,
Créé le 04.09.2020 à 18h37,
Mis à jour le 05.09.2020 à 11h34

L'ex-beau-père de Raphaël Enthoven, Isi Beller, a assigné en justice les Editions de l’Observatoire, pour la publication de Le Temps gagné, révèle L'Obs.  Dans cette autofiction, l'auteur fait "le récit d'un enfant du XXe siècle déchiré entre la violence et le courage, à qui son père a inculqué l'obsession de gagner du temps pour vivre pleinement sa jeunesse, ses amours, ses combats et sa liberté". Aujourd’hui âgé de 80 ans, Isi Beller accuse l'écrivain de l'avoir décrit, à travers le personnage d’Isidore, comme un homme brutal qui le violente.

70 000 euros de dommages et intérêts

Isi Beller, pédopsychiatre, attaque l'éditeur devant le tribunal de grande instance de Paris pour "diffamation, injure et atteinte à la vie privée". Il réclame 70000 euros de dommages et intérêts (30000 euros au titre de la diffamation, 20000 euros pour l’injure et 20000 euros pour l’atteinte à la vie privée). Il demande également le retrait des passages litigieux.

La qualification de "fiction" ne protège pas l'auteur et son éditeur de poursuites sur le non respect de la vie privée, prévient Me Emmanuel Pierrat dans son blog. Pour l'instant, les ventes du roman s'élèvent à plus de 7000 exemplaires depuis sa sortie, selon GfK.

Né en 1975, Raphaël Enthoven est essayiste, animateur de radio, chroniqueur et professeur de philosophie. Il est l'auteur de nombreux ouvrages dont un Dictionnaire amoureux de Proust (Plon), lauréat du prix Femina dans la catégorie Essai en 2013, écrit avec son père Jean-Paul Enthoven.

Commentaires (1)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous
a

Alain

il y a 3 mois à 20 h 29

Le syndrome Moix a semble-t-il atteint Raphaël Enthoven. Quand des écrivains se contentent d'écrire et de s'étendre sur eux-mêmes, c'est qu'ils n'ont pas grand-chose à dire. Ce genre de "confessions" sont bien inutiles.


On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités