Sélection

Les 32 titres en lice pour le prix du Roman Fnac 2021

Estelle-Sarah Bulle - Photo © PATRICE NORMAND

Les 32 titres en lice pour le prix du Roman Fnac 2021

La Fnac a dévoilé, jeudi 15 juillet, sa sélection pour le prix du Roman Fnac, composée de 32 ouvrages. 

Par Cécilia Lacour,
Créé le 15.07.2021 à 12h19,
Mis à jour le 16.07.2021 à 14h54

La Fnac a révélé, jeudi 15 juillet, la liste des 32 romans de la rentrée sélectionnés pour le prix du Roman Fnac 2021. Cette liste est le résultat d’un croisement des lectures et des notations de 400 libraires et de 400 adhérents de l’enseigne, composant ainsi le jury. Les finalistes seront dévoilés à la fin d’août, et le lauréat sera annoncé au début de septembre.

L’année dernière, le prix du Roman Fnac avait récompensé Betty, de Tiffany McDaniel (Gallmeister).

Les 32 ouvrages en compétition :
 
  • La carte postale d’Anne Berest (Grasset)
  • Berlin requiem de Xavier-Marie Bonnot (Plon)
  • Les dents de lait d’Helene Bukowski, traduit de l’allemand par Sarah Raquillet et Elisa Crabeil (Gallmeister)
  • Les étoiles les plus filantes d’Estelle-Sarah Bulle (Liana Levi)
  • Le fils du professeur de Luc Chomarat (La Manufacture de livres)
  • Lorsque le dernier arbre de Michael Christie, traduit de l’anglais par Sarah Gurcel (Albin Michel)
  • Seule en sa demeure de Cécile Coulon (L’Iconoclaste)
  • Milwaukee blues de Louis-Philippe Dalembert (Sabine Wespieser)
  • Le fils de l’homme de Jean-Baptiste Del Amo (Gallimard)
  • Avant les années terribles de Victor del Árbol, traduit de l’espagnol par Claude Bleton (Actes Sud)
  • Delta Blues de Julien Delmaire (Grasset)
  • Rends-moi fière de Nicole Dennis-Benn, traduit de l‘anglais par Benoîte Dauvergne (L’Aube) 
  • La porte du voyage sans retour de David Diop (Le Seuil)
  • Notre part de nuit de Mariana Enriquez, traduit de l’espagnol par Anne Plantagenet (Éditions du Sous-Sol)
  • Tout ce que dit Manon est vrai de Manon Fargetton (Héloïse d’Ormesson)
  • S’il n’en reste qu’une de Patrice Franceschi (Grasset)
  • Et pourtant ils existent de Thierry Froger (Actes Sud)
  • Bellissima de Simonetta Greggio (Stock)
  • Soleil amer de Lilia Hassaine (Gallimard)
  • Grande couronne de Salomé Kiner (Christian Bourgois)
  • Ce qu’il nous faut de remords et d’espérance de Céline Lapertot (Viviane Hamy)
  • Hadès, Argentine de Daniel Loedel, traduit de l’espagnol par David Fauquemberg (La Croisée)
  • Avant que le monde ne se ferme d’Alain Mascaro (Autrement)
  • Où vivaient les gens heureux de Joyce Maynard, traduit de l’anglais par Florence Lévy-Paoloni (Philippe Rey)
  • Ultramarins de Mariette Navarro (Quidam éditeur)
  • Les garçons de la cité-jardin de Dan Nisand (Les Avrils)
  • La femme et l’oiseau d’Isabelle Sorente (J.C. Lattès)
  • L’éblouissement des petites filles de Timothée Stanculescu (Flammarion)
  • Shuggie Bain de Douglas Stuart, traduit de l’anglais par Charles Bonnot (Le Globe)
  • Ce que Frida m’a donné de Rosa Maria Unda Souki, traduit de l’espagnol par Margot Nguyen Béraud et l’auteure (Zulma)
  • Sur les toits de Frédéric Verger (Gallimard)
  • Mahmoud ou la montée des eaux d’Antoine Wauters (Verdier)

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités