Littérature de l'imaginaire

Les 5 finalistes du prix Utopiales 2020

Alain Damasio, auteur des "Furtifs", La Volte - Photo OLIVIER DION.

Les 5 finalistes du prix Utopiales 2020

Le jury a dévoilé mardi 16 juin ses 5 finalistes pour l'édition 2020 du prix dédié aux littératures de l'imaginaire.
 

Par Alexiane Guchereau,
Créé le 16.06.2020 à 17h59,
Mis à jour le 16.06.2020 à 18h00

Créé en 2007, le prix Utopiales, qui récompense un roman ou un recueil européen appartenant au genre dit "littérature de l’imaginaire" et paru en langue française durant la saison littéraire qui précède le festival, a dévoilé ses 5 finalistes mardi 16 juin. On y retrouve l'incontournable Alain Damasio, avec Les furtifs, meilleure vente dans le genre avec plus de 100000 exemplaires et déjà lauréat du prix Libr'à nous 2020 ( catégorie imaginaire) et du Grand prix de l’imaginaire 2020 (catégorie roman francophone).

Les finalistes :
  • Chiens de guerre, d’Alexandre Tchaikovsky (Denoël)
  • Inkarmations, de Pierre Bordage (Leha)
  • Les furtifs d’Alain Damasio (La Volte)
  • Les machines fantômes, d’Olivier Paquet (L’Atalante)
  • Rosewater, de Tade Thompson (J’ai lu)
Le Prix Utopiales Jeunesse récompense chaque année un roman ou un recueil de nouvelles selon les mêmes critères que le prix Utopiales. Le prix est destiné aux lecteurs de 13 à 16 ans.

La sélection jeunesse :
 
Boxap 13-07 d’Amalia Anastasio(ScriNéo)
Et le désert disparaîtra de Marie Pavlenko (Flammarion Jeunesse)
Lou, après tout. Tome 1 : Le Grand Effondrement de Jérôme Leroy (Syros).
Sortie 32.b d’Antonio Da Silva (Le Rouergue)
Survival Game de Nicky Singer ( PKJ)
 
Les prix sont dotés de 2000 euros et remis chaque année par un jury de lecteurs lors du festival Utopiales, organisé à Nantes du 29 octobre au 2 novembre 2020. Il s’agit, cette année du 20e anniversaire de la manifestation.
 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités