Les assassinats d’Henri Curiel et de Pierre Goldman revendiqués dans un livre | Livres Hebdo

Par Pierre Georges, le 05.05.2015 à 18h18 (mis à jour le 05.05.2015 à 19h00) Justice

Les assassinats d’Henri Curiel et de Pierre Goldman revendiqués dans un livre

DR

Dans Le Roman vrai d’un fasciste français (La Manufacture de livres), paru le 24 avril, René Resciniti de Says, décédé en 2012, revendique les assassinats des militants d’extrême gauche Pierre Goldman et Henri Curiel, à la fin des années 1970.

Le 4 mai 1978, Henri Curiel, militant communiste et anticolonialiste, dirigeant du réseau d’aide au FLN des "porteurs de valises", est assassiné par deux hommes dans l’ascenseur de son immeuble à Paris. Le 20 septembre 1979, Pierre Goldman, autre figure de l’extrême gauche des années 1970, est tué par balle à bout pourtant à quelques mètres de chez lui, dans le XIIIe arrondissement de Paris. Ces ... Lire la suite (1 190 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article
close

S’abonner à #La Lettre