Portfolio

Les bonnes ondes des RNL 2019

Dimanche 30 juin - RNL 2019 à Marseille - RNL 2019 à Marseille - Photo OLIVIER DION

Les bonnes ondes des RNL 2019

Dans le cadre sublime du palais du Pharo, à Marseille, le 30 juin et le 1erjuillet, les 5esRencontres nationales de la librairie se sont refermées sur un bilan très positif avec une fréquentation record à 1 000 participants. Retour en images sur ces deux jours festifs mais studieux, aux débats constructifs. _

J’achète l’article 1.50 €

Créé le 05.07.2019 à 00h00,
Mis à jour le 05.07.2019 à 00h00

36 % ou 36 chandelles ?

le badge coloré " 36 % ou 36 chandelles ". - Photo OLIVIER DION

Avec le tote bag relayant la campagne de sensibilisation du grand public sur le prix unique du livre, l'accessoire indispensable des RNL 2019 était le badge coloré « 36 % ou 36 chandelles ». Le Syndicat de la librairie français, qui milite auprès des diffuseurs pour une remise minimale de 36 %, le distribuait à l'entrée.

L'annonce d'une annonce imminente

Franck Reister et Xavier Moni - Photo OLIVIER DION

A défaut d'annonces immédiates dans son discours aux RNL lundi 1er juillet, le ministre de la Culture, Franck Riester, ici en pleine conversation avec le président du SLF, Xavier Moni, a prévenu de l'annonce « imminente » de la nomination d'un nouveau médiateur du livre.

Des éditeurs partenaires

Séverine Nikel, éditrice de sciences humaines du Seuil. - Photo OLIVIER DION

Pour la première fois, les RNL ont noué des partenariats avec des éditeurs. Les équipes d'Actes Sud et du Seuil (sur la photo, l'éditrice de sciences humaines Séverine Nikel), accompagnées de leurs auteurs, ont présenté leur rentrée. Le Seuil a aussi programmé trois master class avec Christophe Bonneuil sur l'écologie, Jean-Claude Monod sur la philosophie et Patrick Boucheron sur l'histoire.

Un air de vacances

RNL 2019 à Marseille. - Photo OLIVIER DION

L'ambiance détendue et les déjeuners sur l'herbe n'ont pas empêché d'aborder les sujets épineux du métier, comme les relations houleuses avec les diffuseurs ou la gestion des retours. Pour Xavier Moni, le président du SLF, « il s'est passé quelque chose de fort durant ces deux jours. On sent que les libraires se prennent de plus en plus en main ».

Un Madison endiablé

Le bal des RNL. - Photo OLIVIER DION

Un orchestre rétro, une vue imprenable sur le Vieux-Port, un filet d'air marin et un Madison endiablé... la soirée du dimanche soir, avec son grand bal populaire, a recueilli un franc succès, se poursuivant tard dans la nuit.

L'édition au rendez-vous

Franck Riester et Vincent Montagne. - Photo OLIVIER DION

Le président du Syndicat national de l'édition, Vincent Montagne, ici en pleine conversation avec Franck Riester, était à Marseille à l'instar de nombreux éditeurs parmi lesquels Pierre Conte (Editis), Françoise Nyssen (Actes Sud), Jacques et Marion Glénat (Glénat), Louis Delas (L'École des loisirs), Guillaume Dervieux (Libella), Patrice Margotin (Flammarion), Adrien Bosc (Seuil), Moïse Kissous (Steinkis), Benoît Virot (Le Nouvel Attila), Sabine Wespieser ou Olivier Gallmeister.

Une affluence inédite

Plus de 1 000 professionnels du livre aux RNL 2019. - Photo OLIVIER DION

Plus de 1 000 professionnels du livre - 300 à 400 de plus qu'aux précédentes RNL -, dont une belle majorité de libraires, se sont rendus à Marseille. A l'exception de ceux d'Hachette, qui a boycotté l'événement à la suite de la parution le 25 juin sur le site du Monde d'une tribune du SLF jugée hostile, beaucoup d'éditeurs, de diffuseurs et de distributeurs étaient présents, ainsi que les principaux représentants des pouvoirs publics.

En pleine négociation

Les libraires francophones avec Bruno Caillet, le directeur de la diffusion de Madrigall. - Photo OLIVIER DION

Les libraires francophones établis à l'étranger, ici en conversation avec Bruno Caillet, le directeur de la diffusion de Madrigall, s'inquiètent de l'apparition récente de frais supplémentaires sur leurs factures UD et Sodis.

Pause lecture

Espace de repos, face au Vieux-Port. - Photo OLIVIER DION

Des sièges profonds permettaient de se poser tranquillement face au Vieux-Port pour lire ou, pourquoi pas, se plonger dans l'une des trois études sur l'économie de la librairie, les animations et la clientèle commandées par le SLF, qui ont servi d'ossature aux échanges.

Les tout premiers lauréats

Les Lauréats du grand prix des Libraires, décerné par Livres Hebdo. - Photo OLIVIER DION

Livres Hebdo a saisi l'occasion des RNL pour décerner, dans la soirée du dimanche, son premier Grand prix des Librairies dont le jury était présidé par l'ancienne ministre de la Culture, Aurélie Filippetti. Le palmarès a récompensé dans diverses catégories neuf librairies dynamiques (voir pages 36 à 55), dont les responsables posent sur la photo avec les membres du jury. Cette première édition avait pour partenaires la Sofia, l'INFL, Ad Liber, 2DCOM, Prisme et Les Belles Lettres, ainsi que les médias RFI et France 24.

Les locales de l'étape

L'éditeur pour la jeunesse L'Initiale. - Photo OLIVIER DION

L'éditeur pour la jeunesse L'Initiale, diffusé par Cedif et distribué par Pollen, faisait partie des maisons d'édition locales présentées dans le hall, avec ses livres de philosophie, d'apprentissage et de poésie pour les petits.

EDS et LH en force

Le stand Electre Data Services et Livres Hebdo. - Photo OLIVIER DION

Electre Data Services et Livres Hebdo avaient leur stand, et leurs équipes se sont déplacées en force à Marseille. Retrouvez tout le suivi des 5es RNL sur Livreshebdo.fr et sur nos fils sur les réseaux sociaux, Twitter, Instagram et Facebook.

Les grands gagnants

Les gagants du grand prix des Libraires. - Photo OLIVIER DION

Explosant de joie, Anthony Clément, le fondateur de Caractères Librairie Café Social Club, à Mont-de-Marsan, a demandé à son équipe de le rejoindre sur scène pour recevoir des mains d'Aurélie Filippetti, présidente du jury, et de Geoffroy Pelletier, directeur général de la Sofia, qui l'a doté de 5 000 euros, le premier grand prix Livres Hebdo des Librairies.

Les libraires de l'année

 Anne-Laure Vial et Delphine Bouétard - Photo OLIVIER DION

Très émues, Anne-Laure Vial et Delphine Bouétard ont été désignées par Livres Hebdo comme les libraires de l'année. Ensemble, elles ont monté à l'automne 2018 l'ambitieuse Librairie Ici, à Paris (2e).


05.07 2019

Auteurs cités

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités