Les Britanniques ont plébiscité les librairies indépendantes | Livres Hebdo

Par Claude Combet, avec cc, le 07.01.2013

Les Britanniques ont plébiscité les librairies indépendantes

La mobilisation et l'appel au boycott d'Amazon ont incité les consommateurs britanniques à faire leurs achats de Noël dans les librairies indépendantes

«Une majorité de libraires indépendants ont vu leurs ventes de Noël en hausse, grâce notamment à la polémique autour d'Amazon et de son évasion fiscale» annonce notre confrère britannique The Bookseller.

Sur 52 librairies indépendantes interrogées par l'hebdomadaire professionnel, 25 (48%) affirment avoir réalisé des ventes supérieures à l'année précédente. La hausse serait de 1% à 2% pour une majorité d'entre eux et de 10% pour un plus petit nombre. Tandis que 15 points de vente (29%) déclarent avoir moins vendu et les 12 restants (23%) enregistrent des ventes stables.

Pour une majorité des libraires, les consommateurs ont évoqué la polémique autour d'Amazon, qui ne paie presque pas d'impôt en Grande-Bretagne, tandis que 21 libraires (40%) pensent que l'appel au boycott de la librairie en ligne a bénéficié aux librairies indépendantes. Tous déclarent que les clients ont délibérément choisi de se fournir chez eux en réponse à la position fiscale d'Amazon, et que la polémique les a aidés à prendre conscience de l'effet négatif d'Amazon sur la librairie indépendante, et de la nécessité «de nous utiliser ou de nous perdre» («the need to use us or lose us»), selon la formule de Rachel Philipps, de la librairie Woodstock Bookshop, près d'Oxford.

Mais, comme souligne le magazine, «on ne sait pas si l'évasion fiscale d'Amazon changera le comportement des consommateurs sur le long terme».

Thématique

Auteur cité (1)

close

S’abonner à #La Lettre