Les cinq auteurs en lice pour le Prix Prince Pierre de Monaco 2016 | Livres Hebdo

Par Marine Durand, le 09.05.2016 à 15h35 (mis à jour le 09.05.2016 à 16h00) Sélection

Les cinq auteurs en lice pour le Prix Prince Pierre de Monaco 2016

Michel Tremblay

Le prix littéraire ainsi que la Bourse de la découverte seront remis le 4 octobre à Monaco.

Les membres du conseil littéraire de la fondation Prince Pierre de Monaco se sont réunis, mercredi 4 mai, pour établir les sélections du prix littéraire Prince Pierre de Monaco et de la Bourse de la découverte. Cinq auteurs ont été sélectionnés pour le prix littéraire, doté de 15 000 euros et qui récompense "un écrivain francophone de renom pour l'ensemble de son œuvre", tandis que six premiers romans sont en lice pour la Bourse, dotée de 12 000 euros, et qui récompense un auteur francophone pour un premier ouvrage de fiction.

Les cinq auteurs sélectionnés pour le prix littéraire
  • Adonis
  • Charles Dantzig
  • Michel Del Castillo
  • Denis Tillinac
  • Michel Tremblay
Les six titres en lice pour la Bourse de la découverte :--

Stéphane Barsacq, Le piano dans l’éducation des jeunes filles (Albin Michel)
Julien Donadille, Vie et œuvre de Constantin Eröd (Grasset)
Paul Gréveillac, Les âmes rouges (Gallimard)
Pascal Manoukian, Les échoués (Don Quichotte)
Garance Meillon, Une famille normale (Fayard)
Séverine Werba, Appartenir (Fayard)

Le prix littéraire et la Bourse de la découverte seront proclamés le mardi 4 octobre 2016 à Monaco. L'ensemble des ouvrages fera partie du Marathon de lecture, dont le lancement aura lieu le mercredi 15 juin à la médiathèque de Monaco.

La fondation Prince Pierre de Monaco est présidée par S.A.R. la princesse de Hanovre, et son conseil littéraire se compose de Marie-Claire Blais, Hélène Carrère d'Encausse, Paule Constant, Jean-Charles Curau, Jean-Loup Dabadie, Bertil Galland, Françoise Gamerdinger, Dany Laferrière, Marc Lambron, Alain Mabanckou, Jean-Marie Rouart, S.A.R. la princesse de Hanovre et Frédéric Vitoux.

En 2015, la romancière Chantal Thomas avait été couronnée par le prix littéraire, et Jean-Noël Orengo avait remporté la Bourse de la découverte pour La fleur du capital (Grasset).
close

S’abonner à #La Lettre