Compétences

La multiplication des ressources disponibles en ligne a contribué à faire de l’autoformation une pratique aujourd’hui très largement répandue. Les métiers de la documentation et de l’information, aux multiples facettes et en constante évolution, nécessitent plus que tout autres une mise à jour constante des connaissances et des compétences professionnelles. Autoformation : l’apprentissage buissonnier, qui paraît ce 15 septembre aux éditions du Cercle de la librairie (1), fait le tour de tous les outils à la disposition des bibliothécaires désireux de renforcer leurs compétences ou plus globlalement d’effectuer une veille efficace sur leur champ professionnel. Si la série d’entretiens menés par l’auteure, Corinne Dupin, consultante et formatrice, a montré qu’une partie des bibliothécaires ne se formaient jamais, la plupart, au contraire, estiment l’autoformation comme incontournable pour rester à jour et mieux interagir avec le public. Organisé en fiches méthodologiques, l’ouvrage liste les différents modes d’autoformation, du cours à distance aux réseaux sociaux, en passant par les journées et voyages d’étude. Les chapitres consacrés aux ressources numériques sont une véritable mine d’informations, et présentent de manière très complète, des plus généralistes au plus spécialisés, les moocs, blogs de professionnels, tutoriels, cours en ligne, sites participatifs et forums à la disposition des bibliothécaires. V. H.

(1) Détenues par Electre, comme Livres Hebdo.

Autoformation : l’apprentissage buissonnier de Corinne Dupin, aux éditions du Cercle de la librairie. Parution le 15 septembre. Prix : 30 euros ; 106 p. ISBN : 978-2-7654-1538-1.


15.09 2017

Livre cité

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités