Les écrivains inspirent plus que les écrivaines | Livres Hebdo

Par Agathe Auproux, avec The Guardian, le 30.07.2015 à 15h40 (mis à jour le 30.07.2015 à 16h05) Irlande

Les écrivains inspirent plus que les écrivaines

Lisa Coen et Sarah Davis-Goff, fondatrices de Tramp Press

Un éditeur irlandais a demandé aux auteurs lui soumettant un manuscrit de lister les écrivains qui les inspirent pour leur écriture. Parmi les noms, beaucoup plus d’hommes que de femmes.

Lorsque Tramp Press, maison d’édition irlandaise, demande aux écrivains qui lui envoient leurs manuscrits de mentionner les auteurs qui les inspirent dans leur travail, seulement 22% des noms listés sont féminins.
 
La co-fondatrice des éditions Tramp Press, Sarah Davis-Goff, a ainsi pris soin de passer en revue les influences littéraires de 100 auteurs. Sur les 148 "inspirations" relevées : 115 hommes, 33 femmes. Selon elle, ce constat "révèle une fois de plus le profond problème de l’industrie : un habituel et continuel rejet des expériences, des points de vue et du travail brillant des femmes en littérature".
 
La découverte de Tramp Press n’est que la dernière d’une longue série qui atteste du déséquilibre de genre dans le monde de l’édition. En mai dernier, la romancière britannique Nicola Griffith avait analysé les lauréats de six grands prix littéraires, montrant que les hommes dominaient largement.

L’association Vida, qui lutte pour la reconnaissance des femmes en littérature, avait également mené une recherche qui attestait du fait que les critiques hommes et les auteurs hommes étaient privilégiés, au détriment des femmes, dans les pages des magazines spécialisés.
close

S’abonner à #La Lettre