Proclamation

Les lauréates du premier Prix de l'essai féministe Causette

Les lauréates du premier Prix de l'essai féministe Causette

Le jury a distingué Iris Brey pour Le regard féminin (L'Olivier) et le public a encensé Victoire Tuaillon, auteure de l'adaptation du podcast du même nom, Les couilles sur la table (Binge audio). 

Par Isabel Contreras,
Créé le 08.07.2020 à 12h23,
Mis à jour le 09.07.2020 à 10h54

La première édition du prix de l'essai féministe du magazine Causette a distingué, mardi 7 juillet, Iris Brey pour Le regard féminin: une révolution à l'écran (L'Olivier) et Victoire Tuaillon pour Les couilles sur la table (Binge audio).   

Iris Brey a reçu le prix du jury pour cet essai publié en février où elle invite le lecteur à s'interroger sur le sens caché des images. L'auteure étudie l'histoire cinématographique pour voir comment les réalisateurs et réalisatrices dépassent ce que la théoricienne féministe et critique Laura Mulvey a appelé le regard masculin. 

Le prix du public a distingué l'adaptation du podcast éponyme Les couilles sur la table de Victoire Tuaillon, publié aux éditions Binge audio. Dans son ouvrage, l'auteure revient sur deux ans d'interventions de chercheurs et de chercheuses, sur la masculinité et ses effets, la virilité et le rapport des hommes à l'amour, à la domination et à la violence de genre.

Créé en 2019,  le prix de l'essai féministe du magazine Causette récompense un ouvrage de non-fiction "portant sur les questionnements et les réflexions du féminisme". Il distingue des livres "qui proposent de nouvelles perspectives, analyses ou enjeux en matière de droits des femmes et d’égalité des genres". Seuls les ouvrages français ou traduits par des femmes sont susceptibles d'être retenus.
 
L'équipe de Causette sélectionne une liste de huit essais parus entre les mois de septembre et janvier. Ensuite, un jury composé de neuf personnes choisit une lauréate. Présidé par Laure Adler, il réunit les journalistes Nadia Daam, Lauren Bastide, Jennifer Padjemi, Charlotte Pudlowski et Thomas Messias ainsi que l'animateur Dr Kpote, la militante féministe Anne-Cécile Mailfert et la philosophe Camille Froidevaux-Metterie.

Cette même liste est aussi soumise au public qui décerne son récompense.  Créé en mars 2009, le mensuel Causette, filiale du groupe Hildegarde, est diffusé à 40000 exemplaires.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités