Les libraires indépendants réclament une enquête sur les pratiques d’Amazon | Livres Hebdo

Par Julia Deck, avec American Booksellers Association, le 07.03.2016 à 16h19 (mis à jour le 08.03.2016 à 00h26) - 3 commentaires Etats-Unis

Les libraires indépendants réclament une enquête sur les pratiques d’Amazon

L'American Booksellers Association invite les libraires à écrire à leurs représentants locaux et fédéraux pour lutter contre les méthodes jugées déloyales du cybermarchand.

L’American Booksellers Association (ABA), qui rassemble plus de 2000 librairies indépendantes à travers les Etats-Unis, a lancé début mars une campagne de lobbying auprès du Congrès, des 50 procureurs généraux et 50 gouverneurs d'Etat américains pour réclamer une enquête sur les pratiques d’Amazon, qui violerait les lois anti-trust.
L’abus par Amazon de sa position dominante et son monopole croissant ont eu un impact négatif sur la liberté d’expression et la santé de l’industrie du livre aux Etats-Unis. Oren Teicher
Le directeur général de l’ABA, Oren Teicher, estime que " l’abus par Amazon de sa position dominante et son monopole croissant ont eu un impact négatif sur la liberté d’expression et la santé de l’industrie du livre aux Etats-Unis ". Il dénonce en particulier " un effet paralysant sur la diversité de l’offre, l’accès aux livres et à l’information ", ajoutant qu’il existe " des lois antitrust pour protéger les consommateurs, leurs communautés et les petites entreprises contre les pratiques aujourd’hui employées par Amazon ".

Oren Teicher déclare ainsi que le cybermarchand possède dans l’industrie du livre une part de marché équivalente à celle de la Standard Oil en 1911, compagnie qui fut alors poursuivie pour prise de position monopolistique et contrainte au démantèlement.

Un kit d'action antitrust

ABA profite également de cette campagne pour lancer un "kit d’action antitrust" contenant des modèles de lettres destinées aux instances locales et fédérales. Ces lettres s’appuient notamment sur une étude de l’institut Civic Economics, qui montre comment la croissance d’Amazon affecte l’emploi et les revenus dans les différents Etats.

Commentaire récent

“ Personnellement je n'achète pas de livres sur Amazon. J'ai besoin de feuilleter, de tâter le papier, de passer d'un rayon à l'autre, de lire les petits commentaire des libraires, d... ” marie-france barbef il y a 3 ans à 12 h 27
close

S’abonner à #La Lettre