Les libraires québécois ouvrent un portail de vente en ligne

Les libraires québécois ouvrent un portail de vente en ligne

Le site livresquebecois.com sera inauguré dans la semaine du 10 mars par les Librairies indépendantes du Québec (LIQ), un groupement qui rassemble 83 entreprises indépendantes en articulation avec l’Association des libraires du Québec.

J’achète l’article 1.50 €

Par Fabrice Piault,
avec fp,
Créé le 26.02.2008 à 00h00,
Mis à jour le 26.02.2008 à 00h00

Les Librairies indépendantes du Québec (LIQ), créées l’an dernier en articulation avec l’Association des libraires du Québec (ALQ) pour valoriser le travail de la librairie indépendante de qualité, ouvrent dans la semaine du 10 mars un portail internet commun de promotion et de vente de livres québécois. Visant le public francophone au Québec comme à l’étranger, le site Livresquebecois.com constitue le « premier volet d’une grande librairie virtuelle », assure un communiqué du groupement de 83 librairies.

« Nous avons monté notre propre base de données de 7 000 titres parus au cours des deux dernières années, indique le P-DG des LIQ, Denis LeBrun, par ailleurs vice-président de l’ALQ et P-DG de la librairie Pantoute, à Québec. Il nous reste à compléter le fonds. » Le site assurera la promotion du livre québécois en reprenant des articles du magazine bimestriel des LIQ, Le libraire, également disponible en ligne (http://www.lelibraire.org).

La logistique de livresquebecois.com sera assurée, sous le label LIQ, par la librairie Pantoute, qui dispose par ailleurs de son propre site de vente en ligne. Pour les libraires, la participation à l’activité de livres quebecois.com reviendra à 150 $ canadiens (102 euros) la première année. De leur côté, lorsqu’ils passeront commande, les clients seront priés de choisir une librairie adhérente à laquelle sera affecté le produit de la vente, frais déduits. A défaut, celui-ci entrera dans un pot commun affecté au développement du site.

Cinq représentants des LIQ ont effectué mi-février une mission d’étude en France, rencontrant de nombreux libraires et prestataires de la librairie, dont le Syndicat de la librairie française (SLF). Un développement des échanges est notamment prévu avec le groupement Initiales.
26.02 2008

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités