Les prélèvements sociaux rabotent les droits d'auteur | Livres Hebdo

Par Hervé Hugueny, le 23.08.2019 (mis à jour le 29.08.2019 à 17h28) Revenus

Les prélèvements sociaux rabotent les droits d'auteur

Entre 2016 et 2019, un auteur percevant exactement le même montant de droits a vu ses revenus amputés de 8,6 % en raison de la modification du régime de prélèvements obligatoires, s'il n'était pas affilié à l'Agessa et échappait ainsi au précompte de sa cotisation vieillesse, selon le dernier baromètre de la Scan. La normalisation en vigueur depuis le 1er janvier 2019 prépare mieux la retraite des

Lire la suite (2 770 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article
close

S’abonner à #La Lettre