L'exception de reproduction en bibliothèque

L'exception de reproduction en bibliothèque

L'IABD propose un amendement au projet de loi “Création et Internet” pour améliorer l'exception de reproduction qui concerne bibliothèques, archives et musées.

Par Laurence Santantonios,
avec ls,
Créé le 09.02.2009 à 00h00,
Mis à jour le 09.02.2009 à 00h00

A l'occasion de l'examen du projet de loi “Création et Internet” par l'Assemblée nationale, l'IABD (Interassociation archives bibliothèques documentation), propose un amendement visant selon elle à améliorer l'exception de reproduction “par des bibliothèques accessibles au public, par des musées, ou par des services d'archives”, introduite par la loi DADVSI du 1er août 2006.

Ces établissements sont en effet autorisés à reproduire une oeuvre, une interprétation, un phonogramme, un vidéogramme ou un programme “à des fins de conservation ou destinée à préserver les conditions de [leur] consultation sur place.”

Mais cette autorisation de reproduction n'étant pas accompagnée d'une autorisation de diffuser la copie ainsi réalisée, seul peut être communiqué au public l'exemplaire original de l'oeuvre. Ce qui pose problème dans le cas de documents rares et fragiles ou d'un support ou format informatique obsolète.

L'amendement proposé par l'IABD vise à combler cette lacune en permettant, outre la reproduction, la représentation - communication sur place, prêt en ligne...- de la reproduction ainsi réalisée.

09.02 2009

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités