L'Harmattan rachète Michalon

Yves Michalon © O.Dion

L'Harmattan rachète Michalon

Michalon a été repris par les éditions L'Harmattan, trois ans après son rachat par les éditions Max Milo. L'Harmattan y voit une structure complémentaire de la sienne.

J’achète l’article 1.50 €

avec sp,
Créé le 30.10.2012 à 00h00,
Mis à jour le 30.10.2012 à 00h00

Ils ont déménagé début octobre dans les locaux de L'Harmattan: les quatre membres de l'équipe des éditions Michalon ont vu leur structure rachetée à 100% par l'éditeur de la rue de l'Ecole-polytechnique (Paris 5e).

Fondées en 1995 par Yves Michalon, les éditions Michalon avaient été reprises en novembre 2009 par Jean-Charles Gérard, président de la maison d'édition Max Milo (lire notre article), après avoir été placées en redressement judiciaire.

«La synergie entre les éditions Max Milo et une maison d'édition fortement indépendante comme Michalon n'a pas fonctionné» explique Jean-Charles Gérard.

Xavier Pryen, directeur général de l'Harmattan et neveu du fondateur de L'Harmattan Denys Pryen, prend donc la tête des éditions Michalon.

«Ce qui nous a intéressé pour le rachat de Michalon, explique Xavier Pryen, ce sont trois choses: d'abord la complémentarité des équipes, ensuite un fond proche du nôtre qui va permettre d'augmenter notre couverture du marché, et enfin leur diffusion et distribution par Interforum, que nous allons développer.»

Michalon reste autonome

Yves Michalon reste responsable éditorial de la nouvelle structure, YME (Yves Michalon Editions). «Nous sommes contents de ce rachat, qui va nous permettre de développer notre marque et notre fonds en totale autonomie par rapport à l'Harmattan» déclare-t-il. Michalon, qui affiche comme slogan «Effervescence et ouverture du débat», publie une trentaine de livres par an -des essais et documents et de la littérature générale-, dont la collection de livres philosophiques «Le bien commun.»

Les éditions de L'Harmattan se situent à la 53e place du classement des éditeurs français réalisé par Livres Hebdo pour 2011. Leur chiffre d'affaires, stable, est de 8,17 millions d'euros pour un effectif de 49 personnes. La maison regroupe déjà une douzaine de structures telles que Dianoia et Odin.

Ce mercredi 31 octobre paraissent chez Michalon Réseaux sociaux et Révolutions arabes par Mounir Bensalah et Le dernier testament de Kim Jong-II: il était une fois la Corée du Nord par Arnaud Duval.

30.10 2012

Auteurs cités

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités