Librairie : 1 000 m2 à Mouans-Sartoux | Livres Hebdo

Par Clarisse Normand, le 06.05.2016 (mis à jour le 06.05.2016 à 08h58) Alpes-Maritimes

Librairie : 1 000 m2 à Mouans-Sartoux

Olivier, Bernadette, Mylène et André Augier devant leur librarie en cours d’aménagement. - Photo FORUM ARTS ET LIVRES

La ville réputée pour son festival du livre s’apprête à accueillir le 10 mai sa première librairie, Le Forum Arts & livres, créée par la famille Augier, qui a déjà fondé Arts et livres à Grasse.

La municipalité de Mouans-Sartoux souhaitait depuis plusieurs années une librairie dans son agglomération : la voilà exaucée. Le 10 mai, Le Forum Arts & livres ouvrira sur 1 000 m2 à l’entrée de la ville, qui ne compte que 10 000 habitants mais dispose, avec les villes du littoral, d’une zone de chalandise estimée à près de 200 000 personnes. C’est cette situation géographique qui a convaincu la famille Augier, des libraires indépendants déjà propriétaires d’Arts & livres au Plan de Grasse, en périphérie de Grasse, à une dizaine de kilomètres, d’ouvrir un second établissement. "Au Plan de Grasse, nous sommes déjà dans l’arrière-pays, observe André Augier, qui a fondé en 1978, avec sa femme Bernadette, Arts & livres, aujourd’hui cogéré avec ses enfants Olivier (35 ans) et Mylène (30 ans). A Mouans-Sartoux, nous nous tournons vers le littoral, où l’offre de livres s’est encore réduite depuis 2014 avec la fermeture de Chapitre à Cannes. Nous allons toucher une nouvelle clientèle."

Concept élargi

Occupant la moitié d’un bâtiment qui sort tout juste de terre et qu’elle partage avec l’enseigne Le Grand Comptoir, spécialisée dans la mode et la décoration, la nouvelle librairie généraliste bénéficie d’une grande facilité d’accès, car elle est située sur un axe routier très fréquenté, au niveau d’un rond-point donnant accès à un important parking. "Entre le magasin Casino, la grande jardinerie Botanic, qui nous loue le local et qui est située dans un bâtiment juste au-dessus du nôtre, et les jardins du Musée international de la parfumerie, nous sommes sur une zone de forte attraction", se félicite Olivier Augier. Forte de cette configuration, la famille n’a pas hésité à élargir son concept commercial par rapport à celui adopté dans son magasin de 400 m2 au Plan de Grasse.

Consacrant à la vente 900 m2, Le Forum Arts & livres propose des ouvrages sur 650 m2 et de la papeterie sur 80 m2, mais aussi, ce qui est nouveau, un département loisirs créatifs avec la marque Dalbe, un café proposant des pâtisseries et un espace de rencontres et de signatures, construit autour de gradins installés en demi-cercles. "Le Forum Arts & livres est la somme de nos quarante ans d’expérience dans le métier, observe Bernadette Augier. C’est donc bien sûr une librairie, mais aussi un lieu de convivialité où les gens pourront venir flâner et se faire plaisir." Très lumineux grâce à la façade vitrée mais aussi aux couleurs intérieures claires (blanc pour les murs, crème pour les dalles au sol, et blond pour le mobilier réalisé sur mesure), l’espace, bien que carré, intègre quelques recoins ainsi que des éléments de décoration végétalisée avec un arbre artificiel et quelques plantes.

Tout faire seuls

Ouvrant sur la littérature, le magasin propose, sur l’aile droite, en remontant la première allée, des rayons développement personnel, sciences humaines et beaux-arts et, en face, de l’autre côté de cette allée, vie pratique, actualités-documents et BD-mangas, accolé à un univers dédié aux jeunes adultes. Comme à Arts et livres, les gérants ont fait le choix de ne pas interclasser les livres : "C’est moche et pas si pratique", lance Olivier Augier. Au fond du magasin s’enchaînent, à droite, l’odéon pour les rencontres, à côté, dans le prolongement de l’univers jeunes adultes, un café avec ses tables et chaises de bistrot, et, tout à gauche, l’univers jeunesse. Juxtaposé à ce dernier, en redescendant par une seconde allée vers la devanture, se trouve le parascolaire, suivi de la papeterie et des loisirs créatifs.

Mouans-Sartoux mise sur la culture

"Ce n’est pas un hasard", assure Marie-Louise Gourdon. La maire adjointe à la culture de Mouans-Sartoux voit un peu, dans l’ouverture de la librairie Forum Arts & livres, qui survient après plusieurs tentatives infructueuses, le fruit de la politique culturelle menée par la mairie depuis de nombreuses années. "Créé il y a vingt-neuf ans, le Festival du livre de Mouans-Sartoux, qui draine désormais chaque année 60 000 visiteurs et permet de vendre 300 000 euros de livres, a montré un besoin ou du moins une envie de livres", souligne l’élue municipale. Aussi, en 2002, un complexe culturel a été construit en plein centre-ville, intégrant une médiathèque de 1 400 m2 et un cinéma doté de trois salles auxquelles s’ajouteront deux nouvelles cet été.

Chiffres

• 1 000 m2 de surface totale

• 900 m2 de surface de vente, dont 650 m2 de librairie

• 10 salariés

• 50 000 références en librairie

• 1,5 million d’euros de chiffre d’affaires livres attendu la première année

S’appuyant sur son expérience au Plan de Grasse, où elle a acheté un terrain et fait construire un bâtiment pour y installer, à partir de 2002, sa librairie Arts & livres, la famille Augier explique avoir largement participé à la conception du nouveau magasin, allant même jusqu’à dessiner certains meubles. "On aime bien tout faire seuls", lance Bernadette Augier, qui ne cache pas que les nouvelles normes en vigueur pour les commerces ont sévèrement compliqué certains choix.

Malgré l’envergure du projet, dont le coût s’élève à 700 000 euros (hors stocks), la famille en a aussi assuré le financement seule grâce à un emprunt bancaire. "On a pu s’appuyer sur la bonne santé d’Arts & livres pour obtenir un crédit, explique André Augier. On a aussi sollicité une aide du CNL, dont on attend la réponse, mais pas de l’Adelc."

Relève assurée

Olivier Augier, qui a passé les commandes d’implantation et va centraliser les achats des deux magasins, qui demeurent toutefois indépendants juridiquement et financièrement, admet qu’il ne se serait "jamais lancé dans un tel projet s’il n’y avait pas eu les bases solides d’Arts & livres car elles ont aussi permis de négocier avec les fournisseurs les conditions commerciales d’implantation. Pour autant, on sent que les fermetures de Virgin et de Chapitre ont laissé des traces." Parmi les dix salariés embauchés pour faire vive Le Forum Arts & livres, cinq sont d’ailleurs des ex-libraires de Chapitre.

Ayant pris le parti de rééditer le choix fait en 1978 de s’installer non pas dans le centre-ville, mais dans une zone commerciale dotée de parkings, la famille Augier, avec ses deux magasins, va employer 16 salariés et entend porter dès 2017 son chiffre d’affaires dans le livre à plus de 3 millions d’euros, soit deux fois ce que réalise aujourd’hui Arts & livres (1,6 million en librairie et 1,9 million au total avec la papeterie). Pour bien débuter, Le Forum Arts & livres a programmé une première signature le 21 mai avec Guillaume Musso.

La famille Augier, qui a résolu la délicate question de la transmission grâce à une relève assurée de plein gré par les enfants, ne cesse donc de conforter ses positions dans la région grassoise et cannoise, où l’offre de livres s’est raréfiée. "Pour exister, il faut sans cesse évoluer, résume André Augier. C’est ce que nous avons toujours fait. Tous les dix ans, nous déménageons ou nous nous agrandissons. D’ailleurs ceux qui n’ont pas bougé ont aujourd’hui disparu. C’est le cas, dans le centre de Grasse, des cinq petites librairies-papeterie-presse qui existaient lorsque nous avons ouvert et qui ont depuis toutes fermé." Dynamique et familiale, telle est la formule appliquée jusqu’ici avec succès par le clan Augier.

close

S’abonner à #La Lettre